Créer un site internet

Des nerfs d'acier - Philippe Lemaire

Des nerfs d'acier (ROMANS) par [Philippe Lemaire]

Résumé :

 

 

À la fin du XIXe siècle, le jeune Johan de Winkler quitte sa Lorraine natale pour prendre le chemin de la capitale avec la ferme intention de marcher sur les traces de Rimbaud. Un destin malicieux et les rudesses de la vie se chargeront de faire voler ses ambitions en éclats. Si la littérature perd un poète, l'époque y gagne un témoin : devenu journaliste, Johan rendra compte de la construction de cette tour Eiffel qui va célébrer à la fois le centenaire de la révolution de 1789 et le triomphe du génie industriel français, mais aussi des scandales qui secouent alors la France. À Montmartre où il vit, tandis que s'affirme l'Impressionnisme, il croise marlous, peintres sans le sou et modèles à la si charmante vertu.

D'un côté les forçats de l'acier, de l'autre la Butte, ses artistes, ses cabarets, son esprit libertaire. Deux mondes que tout oppose en apparence. Johan de Winkler parviendra-t-il à les réconcilier, le temps de cette virevoltante histoire d'amour et d'amitié, authentique épopée de l'âme humaine ?

 

 

L’avis de Danilomzb :

 

Un grand merci aux éditions deBorée pour ce service presse.

 

Nous voilà à la fin du 19eme siècle, face au monstrueux pari de Gustave Eiffel : construire une tour entièrement en acier de plus de 300 m de haut. Celle qui n’était pas prévue pour durer, restera à travers les siècles à venir comme le symbole de Paris, voire de France.

 

Au milieu de ces scènes, on trouve Johan de Winkler, un jeune lorrain qui s’est enfuit de chez lui pour devenir journaliste (au début il essayera de vendre ses poèmes) à Paris.

 

A travers son histoire, l’auteur nous conduit sur le chantier de la tour Eiffel, nous fait partager la peine des hommes qui travaillent dans des conditions précaires. Il parle de ceux qu'on fera venir de Bretagne parce qu'ils sont capables de grimper aux poutres comme ils le font dans les voiles des bateaux. Il évoque également quelques scandales de l'époque.

 

En parallèle de ses articles sur le chantier, Johan de Winkler vit dans un Montmartre où il croise autant d'escrocs, que de personnages célèbres. Il fréquente (parfois c'est sa petite amie, jeune femme qui vit au gré des peintres pour lesquels elle pose) Vincent Van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec et tous ces personnages qui gravitent autour de la Butte.

 

C'est une façon intéressante de fêter le 130ème anniversaire de la Tour Eiffel, en opposant la rudesse de la vie des ouvriers de la tour, à la douceur et la légèreté de la vie de bohème de ceux qui la regarde pousser. L'auteur brosse un portrait de la vie au début du siècle à Paris avec les aventures, les yeux et la plume de son personnage.

 

Le sujet est bien documenté et le choix de l'auteur d'opposer ces deux mondes du point de vue de son héros rend l'histoire plus légère. C'est une lecture très agréable avec laquelle j'ai passé un bon moment.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×