La reine des détestés - Ena L

La reine des détestés: Enfer ou Paradis par [L., Ena]

Résumé :

An 3548. Le dérèglement climatique et les guerres atomiques ont réduit le Monde à un territoire, celui de l’ancienne Europe, désormais partagé en douze royaumes prospères.

Pour échapper à sa vie trop difficile en zone libre Hannah choisit de rentrer au royaume d'Olayan, mais elle est blanche elle sera donc esclave et dans la catégorie la pire : le brassard noir !

Rien ne prédestinait Hannah, alias numéro 83-737, esclave illettrée, sauvage, considérée comme la laideur à l’état brut, et le prince Yash bin Saleh al Talal, chef de guerre sanguinaire, héros des douze royaumes, fantasme de toutes les femmes, à se rencontrer. Mais parfois, le destin est joueur… et cruel. Car Yash n’est pas un prince de conte de fées, et Hannah ne sera jamais l’héroïne idéale.

 

 

L'avis de Danilomzb :

Blonde aux yeux bleus Hannah est considérée comme la pire des horreurs par tout le monde, les sauvages avec qui elle vivait, enfin si on peut appeler ça vivre… et les autres royaumes avec des degrés divers de maltraitance selon l'endroit où elle échoue. Elle le dit elle-même : « Bon sang, que c’est triste d’être moi. »

Hannah est un personnage complexe, elle est timide, innocente, asociale et en même temps rebelle voir agressive. Au royaume d'Olayan elle gagnera le titre atroce de Reine des détestés.

Yash est le plus grand guerrier des 12 royaumes, beau, attirant mais vide, dénué de sentiments, incapable d'empathie et imperméable à l'amour émotion qu'il n'a jamais éprouvée !

Il est antipathique et fascinant, il va tomber amoureux comme il part à la guerre : à fond et pas de quartier ! Il est complètement hermétique à tous les us, coutumes et manières, pas son problème droit au but et sans fioritures.

Une histoire d'amour entre ces deux là est la pire idée qu'on puisse avoir et pourtant, il va la séduire, la toucher, l'apprivoiser et elle va infiltrer son cœur qu'il croyait de pierre. Les conséquences seront dramatiques…

Ce livre est une torture extrêmement raffinée !! Ena L nous implique dans son histoire, impossible d'y échapper. Le côté dystopie n'est pas sans rappeler un classique du genre : La servante écarlate, et je pèse mes mots quand je compare l’auteure à Margaret Atwood que je vénère !! Elle a su me faire vivre ce roman à fond, je me suis identifiée à Hannah et j'ai eu peur pour elle, souffert pour elle, pleuré pour elle, souri pour elle… un vrai yoyo émotionnel !

La couverture est magnifique, le style est pertinent, il ne nous épargne pas et même dans une telle tourmente l'humour est présent. Ce n'est pas mon premier livre de Ena L et si j'ai aimé les autres j'ai surkiffé celui-ci, je l'ai dévoré sans pouvoir m'arrêter et en plus un tome 2 est en préparation…

Aucun doute pour moi : méga coup de cœur !!

Ma note : 10/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×