Le voyage de Philomène - Claude Vincent

Le voyage de philomene

Résumé :

Philomène vit seule à l'écart du village. Orpheline à huit ans, elle a toujours été à part. Très réservée, on l'a souvent trouvée étrange, au mieux, un peu sorcière, au pire. Jusqu'au jour où elle rencontre Estelle et sa fille Aude au cours d'une promenade.

Au contact de ces deux femmes débordantes de vie et d'énergie, Philomène a l'impression de renaître. Mais en renouant avec la vie, les souvenirs lui reviennent, brutalement : comment a-t-elle pu oublier ?

Pourra-t-elle rattraper le temps perdu ? À quarante ans, Philomène doit faire la lumière sur son passé, pour commencer une nouvelle vie...

L’avis de Danilomzb :

Un grand merci aux Éditions De Borée pour ce service presse.

Philomène est veuve, elle vit seule à la campagne. C’est une solitaire, peu causante elle ne se mêle pas à ses concitoyens. Et pourtant, il y aura d’abord ce jeune instituteur qui passera la voir toutes les semaines pour discuter, tout au long de son contrat.

Puis Estelle et sa fille Aude qui seront comme un rayon de soleil dans les journées de Philomène. Elle, qui ne s’était jamais sentie malheureuse, va aimer ces regards sur elle qui lui donnent l’impression d’exister et laisser aller le fil de ses pensées, pour découvrir enfin sa propre histoire.

Elle m’a fascinée Philomène, cette femme d’à peine 40 ans a vécu des choses traumatisantes et les a effacées de sa mémoire pour ne plus vivre qu’au présent, d’ailleurs elle le dit : « Elle, elle vit. Et au présent. Aujourd’hui se suffit. Hier n’existe plus. Demain n’existera qu’en devenant aujourd’hui ».

Pourtant une porte va s’ouvrir sur le passé et elle ne pourra pas empêcher ses souvenirs d’affluer, impossible de revenir en arrière, toujours cette boîte de Pandore…

Quelle belle histoire, pleine d’une tendresse que Claude Vincent nous montre là où on ne la voit pas habituellement. J’ai été touchée par la sensibilité à la nature, aux animaux et le regard de son personnage. Son écriture pleine de poésie me parle d’amour filial pas eu, pas reconnu ou pas donné… Un livre évoquant l’espoir que je vous recommande.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire