Ena Fitzbel (2015)

Ena fitzbel

Ena Fitzbel, auteure de Un manoir pour refuge et de Rouge, pair et manque chez L’ivre-Book :

Bibliographie :

  1. Un manoir pour refuge (2014)
  2. Des packs d’eau pour l’Afrique (2015)
  3. Le dernier métro pour Artala (2015)
  4. Liaisons périlleuses au Costa Rica (2015)

     

    1 - Tout d’abord, peux-tu te présenter ? Sans oublier des détails croustillants hein !

  • De formation scientifique, je travaille comme ingénieure dans un grand centre de recherche. Je suis maman de trois enfants. Et comme je trouvais que je n’avais pas assez d’activités dans la vie, je me suis mise à écrire des histoires !
  • J’habite à Toulouse, mais mon imagination n’a pas de frontières. Je n’ai rien contre le cassoulet (délicatement servi dans l’assiette de mon voisin), mais j’aime aussi le riz Chop Suey. (*Cloclo3942* J'adore le cassoulet)
  • J’ai deux passions : l’écriture et les langues étrangères dont je ne cesse de parfaire l’apprentissage ; toutes deux me permettent d’ouvrir des portes vers les autres. Pendant de longues années, j’ai adoré étudier les hiéroglyphes égyptiens. Mais je me suis vite lassée, faute d’interlocuteurs. (*Clocl3942* Bravo, dit donc, tu es une femme très occupée)

     

    2 - Dis-nous tout ! Dans tes écrits, avec quel(s) personnage(s) voudrais-tu sortir ? Et pourquoi ?

  • Bizarrement, je me verrais bien incarnée dans un personnage masculin. J’ai une préférence pour Silas, le général des armées d’Artala (dans Le dernier métro pour Artala). Courageux, un brin fourbe, mais surtout plein de bonté, il soulève un élan de révolte et n’hésite pas à risquer sa vie pour faire valoir son opinion et sauver son fils.

     

    3 - Ton prince, ou ta princesse ressemble à quoi dans tes rêves ?

  • Euh ! Ça existe ? (*Cloclo3942* Bien sûr que ça existe ? Il va falloir que je te fasse rencontrer ma voisine Blanche Neige, elle est très sympa, mais très étrange, elle a 7 petits maris)

     

    4 - Quels auteurs t’ont inspiré ? Pour écrire hein ! Pas autre chose…

  • J’adore les romances, la science-fiction et le fantastique. Je le dois un peu à Barjavel et à Jane Austen. Une sorte de grand écart que j’assume complètement et qui se retranscrit dans mes romans. (*Cloclo3942* j'adore aussi Jane Austen et Barjavel. Deux auteurs vraiment très biens)

     

    5 - Raconte-nous ton plus grand rêve :

  • Mon plus grand rêve serait de pouvoir m’empiffrer de chocolats sans tomber malade. En attendant qu’il se réalise, je m’occupe les mains sur le clavier de mon ordinateur et j’écris des histoires où tout est possible : l’amour, la chance, le bonheur. (*Cloclo3942* Mmmmh, préviens-moi quand il se réalisera :) )

     

    6 - Si tu devais être un roman, lequel serais-tu et pourquoi ?

  • Orgueil et préjugés de Jane Austen. Je ne peux penser aux personnages sans avoir le cœur qui saigne. Comment vous expliquer ce que je ressens ? C’est typiquement le genre d’histoire qui me fait souffrir. Une histoire d’amour semée d’embûches, mais qui termine bien. (*Cloclo3942* J'ai ressenti exactement la même chose. D'ailleurs je te conseille Amour, Orgueil et Préjugés de Jess Swann si tu ne connais pas. C'est une très bonne reprise)

     

    7 - Quand tu écris, écoutes-tu de la musique, si oui, lesquelles ?

  • Je ne peux écrire que dans le silence le plus absolu. J’ai un rapport conflictuel avec la musique. Elle tourne en boucle dans ma tête et me harcèle, de sorte que j’en écoute très peu. Ah ! J’oubliais : pas de nourriture sur mon bureau lorsque j’écris ! Pas très réjouissant à première vue, et pourtant… Ce ne sont que les mots qui comptent.

     

    8 - Dors-tu avec une peluche ?

  •  Non. La raison est simple : je ne m’attache pas aux objets. C’est l’humain qui me passionne. Parce que je sais que l’homme arrive entièrement nu au seuil de son tombeau. Tout va bien, lecteur ? Tu suis toujours ? Je n’ai pas trop plombé l’ambiance ?  (*Cloclo3942* Mais non, pas du tout, voyons)

     

    9 - Quel déguisement enfiles-tu à Halloween ?

  •  Et voilà que les questions indiscrètes font leur entrée ! Robe de chambre et pantoufle ! Ça va comme réponse ?   (*Cloclo3942* Bien sûr que ça va, c'est très bien...  Mais, tu es censée représenter qui ? )

     

    10 - Tout le monde a une double personnalité, fais ressortir la tienne et montre- la-nous 

  •  Si je vous dis que je déteste me conformer aux modèles dominants de l’époque, vous comprendrez pourquoi mes romans s’inscrivent parfaitement dans l’idée que je me fais de la vie.
  •  Je crois aux esprits (ceux de mes aïeux m’accompagnent au quotidien). Je suis l’horoscope de mon signe. Je crois aux extra-terrestres. Je crois aux « signes » (comprendra celui qui y croit aussi !) et je les écoute avant d’engager des actions décisives. Enfin, je ne suis pas comme Saint Thomas ! Ce n’est pas parce que mes yeux ne vous voient pas, vous lecteurs de cette interview, que vous n’existez pas !

     

    11 - Bouahahah, crois-tu aux petites culottes vivantes ?

  • Si vous lisez Rouge, pair et manque qui sort dès janvier sous forme d’épisodes chez L’Ivre-Book, vous comprendrez qu’il y a de la vie dans une petite culotte. Elle peut s’attacher au mat d’un yacht, se déchirer, se faire renifler, et bien entendu, voler à l’autre bout de la pièce. Donc, oui. J’y crois ! (*Cloclo3942* Je l'aime bien cette petite culotte)

     

    12 - À quel moment de ta vie as-tu le plus ri ?

  • Franchement, est-ce que j’ai une tête à rigoler ? Bon, je l’avoue, ça m’arrive parfois ! Et je suis alors très basique. Un type qui glisse sur une peau de banane ou qui prend un pot de peinture sur la tête suffit à déclencher mon hilarité.

     

    13 - Quartier libre maintenant, nous te laissons te défouler. Écris tout ce que tu veux, présentation de romans, etc.… Défoule-toi !

  • Je commencerai par vous présenter Rouge, pair et manque qui sort en janvier :

    Croupière dans un casino, Isabelle Gensac a été promue « meilleure employée de l’année ». Pour la récompenser, Monsieur Rouch, son patron lui offre une semaine de croisière aux Caraïbes sur un yacht privé. Le problème, c’est que ce dernier y participe aussi et qu’il entend bien séduire la belle.

    De paris insensés en défis, ils vont apprendre à se connaître. Il se pourrait alors que la très intègre Isabelle découvre qu’elle n’est pas si différente du très « flambeur » Monsieur Rouch.

     

  • Je vous invite à venir découvrir mes autres univers :

       Un manoir pour refuge qui s’adresse aux jeunes amateurs de science-fiction et de fantastique.

       Des packs d’eau pour l’Afrique qui, à défaut d’emmener Vanessa et Gauthier au Nigeria, les échouera sur les berges de l’Amour.

        Liaisons périlleuses au Costa Rica qui dans une jungle infestée de moustiques et autres créatures exotiques fera perdre la tête à Diane, la rédactrice en chef du magazine féminin Belle pour la vie. Elle donnera aussi beaucoup de fil à retordre à son guide que les femmes n’effraient pas, loin de là !

        Le dernier métro pour Artala dont je vous livre le résumé :

        Dans le lointain pays d’Artala, les nobles sont dotés de la jeunesse éternelle. L’on raconte qu’Érato, leur impétueuse reine, use de magie pour la leur procurer. Mais la réalité est tout autre…

        Le jour où son secret est mis en péril, Érato décide de faire appel à Orfef, un ancien lieutenant de sa garde personnelle, banni quelques années plus tôt. Pour aller le trouver aux confins du royaume, elle s’adresse au meilleur ami de celui-ci, Silas, son chef des armées. Le voyage serait bien plus simple pour Silas s’il n’était pas accompagné du premier lieutenant d’Érato, la piquante Nausicaa, qui l’attire plus que de raison.

        Laissez-vous entraîner dans un tourbillon d’action et de sentiments sur fond de fantasy. Le dernier métro pour Artala vous attend !

     

    14 - Sur quel(s) site(s) peut-on te suivre ?

  • Sur Facebook : https://www.facebook.com/FitzbelEna

     

  • Sur mon site : http://enafitzbel.wix.com/ena-fitzbel-1

 

15 - Peux-tu nous donner une photo de tes personnages de roman ? Une photo décente (ou pas).

  • Les personnages de Le dernier métro pour Artala :

     

  • Les personnages de Des packs d’eau pour l’Afrique :

     

 

Merci beaucoup pour le temps que tu nous as accordé.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×