Créer un site internet

Alice au pays des casseroles - Maud Brunaud

L'avis de Cloclo3942

Résultat de recherche d'images pour "alice au pays des casseroles"

 

Résumé :

Il était une fois... Moi ! Alice ! jeune femme douce et timide dans la trentaine (on ne demande JAMAIS son âge exact à une femme !). Célibataire. 90/60/90 (enfin, à peu près... à la louche quoi ! à la bonne grosse louche !). De loin et sans lunettes, on me dit que je ressemble assez à Émily Blunt… Heureuse propriétaire d’un chien-saucisse et de deux perruches. Je demeure en pleine campagne berrichonne où je tiens le restaurant familial depuis que maman (contrainte et forcée) m’a passé la main. Je bous souvent intérieurement et je ne sais pas pourquoi je n’arrive jamais à me lâcher ! C’est un peu comme si le chanteur de Kiss était coincé dans le corps d’Édith Piaf ou comme si on voulait apprendre à mordre à un ours en peluche. Je ne suis donc ni une princesse de conte de fées ni une icône mode du XXIe siècle à la Kim Kardashian, vous l’aurez peut-être remarqué… Ainsi, commence « l’histoire de ma vie » ! Jusqu’ici, je me suis toujours évertuée à ne pas me montrer trop gourmande et j’ai goûté, avec parcimonie, aux plaisirs de la vie. Mais, un jour, mon petit château de convenances et de solitudes s’est envolé aux quatre vents... tout ça à cause d’un food-truck installé devant ma porte et de son séduisant propriétaire !

Informations :

Prix : 18,90 €

Sortie : 27 Septembre 2018

Format : 14 x 22,5 cm

Pages : 224 pages

Genre : Comédie Romantique

 

L'avis de cloclo3942 :

Bonjour à tous, on se retrouve pour la chronique d’un livre assez loufoque qui s’intitule « Alice au pays des Casseroles ».

Tout d’abord, je remercie la maison d’édition Marivole pour ce Service Presse qui m’a beaucoup plu.

Je trouve que le terme « Gossip de campagne » correspond assez bien à ce livre, mais pas totalement, car il n’est pas seulement question d’une romance, il y a aussi un petit côté Sherlock (référence au livre, à vous de le lire si vous voulez comprendre)

Au début, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire d’Alice, pourtant, l’histoire me plaisait, et j’ai mis longtemps avant de comprendre ce qui me dérangeait. En fait, je n’ai pas vraiment accroché à la plume de l’auteure, selon moi il y a beaucoup trop de détails inutiles et de blabla, une histoire comme celle-ci mérite bien sûr qu’on la détaille pour comprendre, mais pas autant, en revanche, le côté comique est très agréable dans ce genre d’histoire.

L’histoire est vraiment sympathique, cela faisait vraiment longtemps que je n’avais pas lu une histoire de campagne (je les lis souvent avec Marivole ou De Borée) et ce fut comme une bouffée d’air frais. Un soulagement même je dirais. Une histoire qui peut être vraie et qui fait du bien. La vie n’est peut-être pas si nulle ni imparfaite, voilà ce que je me dis quand je lis ça. De plus, il y a deux ou trois images, recettes, informations de cuisine, et j’ai vraiment adoré ces petites parties, c’est un petit bonus que j’aime bien, et je compte bien reproduire les recettes.

Mais, je ne vais pas finir cette chronique sans vous parler un peu du contenu.

Comme je vous l’ai dit, vous allez rencontrer Alice. Alice qui est une jeune femme forte, elle gère avec sa mère son propre restaurant. Elle a reçu ce don de la cuisine de son père, et elle se plaît en cuisine. Enfin, se plaisait. Ces derniers temps, ce n’est pas simple, les factures s’accumulent, et il n’y a que peu de clients. Et c’est sans compter sur Gabriel qui vient de s’installer en face avec son food Truck.

Un jour, Alice va recevoir une menace, puis deux. Elle va soupçonner Gabriel, elle va venir l’engueuler (oui ce n’est pas poli, mais là, sincèrement, je n’ai pas trouvé d’autre mot), et lui, en retour, va l’embrasser.

À l’aide de ses amis, sa mère et Gabriel, Alice va chercher le coupable et va redonner une nouvelle et belle vie à son restaurant.

Comme je vous le disais, c’est une romance de campagne avec une réelle intrigue. Une histoire qui pourrait arriver à monsieur et madame tout le monde.

Cette histoire est belle, elle insiste sur la famille, les amis, et les bons côtés de la vie.

Malheureusement pour moi il y a un autre petit hic en plus de la plume de l’auteure, c’est la fin. Le coupable est annoncé comme ça, d’un coup, la fin arrive trop abruptement et je trouve que la raison du corbeau est ridicule, mais ce n’est que mon avis.

La couverture quant à elle, donne vraiment envie et représente vraiment bien l’histoire de ce roman, et ça, pour moi c’est vraiment un bon plan. À la fin je ne peux m’empêcher de comparer la couverture à l’histoire et on retrouve beaucoup de détails, et ça, ça me plaît beaucoup, et le résumé n’est autre que la première page du livre.

Je vous conseille donc ce livre pour passer un bon moment, il se lit très rapidement et je le trouve accessible à tout le monde, sauf si vous aimez les thrillers bien dégueu.

 

Merci à l’auteure et à sa maison d’Édition et bonne lecture à vous chers lecteurs.

Ma note : 9/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire