Charlotte Jackson : Savage - Liz E Myers

Charlotte Jackson: Savage par [Liz E. Myers]

 

Résumé :

 

Charlotte est née mi-lionne, mi-femme, et après quelques années d'une enfance plutôt douce, la petite créature a été arrachée à l'insouciance, et jetée en pâture à des monstres, dans une arène de combat. Depuis, elle a appris à se défendre, à survivre. Mais maintenant qu'elle a trouvé une stabilité confortable, l'ombre de son passé lui semble de plus en plus lourde sur ses épaules, si bien qu'elle décide de partir à la rencontre d'un clan lion, à la découverte de sa nature... Seulement parfois, le chemin de ses origines peut s'avérer celui de tous les dangers, et le meilleur moyen, en voulant guérir ses blessures les plus profondes, d'en récolter de nouvelles...

 

Charlotte Jackson est un personnage de la saga Mathilda Shade - ce tome se situe chronologiquement entre le 6ème et le 7ème opus.

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

Charlotte Jackson est une métamorphe lion qui connait peu de chose de ses origines, elle se souvient de ses deux parents lions et de son enfance réduite à néant quand elle a été enlevée à 5 ans, puis conduite à se battre dans la fameuse arène : Nueva Santa Maria. C’est là qu’elle croise Mathilda Shade sa sœur de cœur.

 

Seulement voilà, libérée de sa prison elle croit avoir trouvé une famille, elle va tomber sur un clan de lions et tout va basculer…

  

Elle va aller au bout de son délire, découvrir une meute de lions, souffrir, être maltraitée, trouver des amis, se faire des ennemis, se battre et enfin choisir d’être celle qu’elle veut être.

 

Il est intéressant de pouvoir avoir un autre regard sur les protagonistes de la saga Mathilda Shade, cela me permet aussi de découvrir ce qui se passe pendant la disparition de Mathilda et les réactions de son loup protecteur. A ce moment, le côté extrême de Charlotte se réveillera tant elle tient à sa grande sœur pénible.

 

Et puis ça me permet également de vous parler de Gordon, ah Gordon… j’ai l’impression de l’avoir vu grandir à chaque nouveau tome de la saga et là je découvre celui qu’il est devenu, l’homme solide, fidèle et fiable, celui qui aime et qui respecte. Il a décidé d’être le soutien indéfectible de Charlotte, de ne pas la brusquer, de la laisser partir au risque de la perdre et de l’attendre. Il faut reconnaître que Anton a bien bossé avec lui, mais il a quelque chose de Mathilda : un côté provocateur que j’adore. Décidément les loups de Liz E Myers sont de tels canons d’hommes qu’on en oublie presque leur côté animal… ou pas et on s'en fout après tout un loup peut avoir son utilité !

 

Je pense que tout le monde a compris que je kiffais Mathilda, mais j’ai aimé découvrir Charlotte, cette jeune femme paumée m'a touchée.

Charlotte est comme ces enfants qui découvrent qu’ils ont été adoptés, aussi formidable soit leur famille d’accueil ils voudront connaître leurs origines. C’est compliqué car elle dissimule un côté sauvage et sombre qui pourrait l’envahir si elle se laissait aller à la colère. En plus, elle vit cernée par des métamorphes loups, rats, ours, des sorciers (ères), deux indigos… personne qui lui ressemble, après tout cela peut être ça une famille si on la choisit.

 

Charlotte ne sait pas qui elle est, sa seule vérité c’est la violence, se battre c’est ce qu’elle fait depuis 12 ans mais l’amour inconditionnel de Mathilda et surtout celui de Gordon auraient dû suffire à donner un sens à sa vie. Alors pourquoi se sente-t-elle si vide quand elle croise ces lions ? Elle a besoin de savoir, besoin de comprendre cette violence qui l'habite pour pouvoir vivre avec et l'accepter.

 

Une petite parenthèse sur la couverture que je trouve superbe, on devine la lionne dans la chevelure du portrait de Charlotte.

 

Evidemment, je vous parle aussi de la plume de Liz E Myers toujours aussi irrévérencieuse pour mon plus grand plaisir, on retrouve son humour grinçant, notamment dans les chamailleries entre Gordon et Chris, ou dans le nom que Charlotte donne à son épée, sérieux :  qui appelle son épée Grognasse ??

 

Derrière une attitude de guerrière, elle a su dessiner les angoisses d'une jeune femme qui veut trouver sa place mais ni au prix de son humanité, ni en sacrifiant ceux qu'elle aime. J'ai eu l'impression qu'au travers de ce spin off, et peut-être ceux d'après, Liz E Myer avait encore pas mal de choses à nous dire sur ses personnages qu'elle aime au moins autant que moi. Du coup je croise les doigts pour qu'elle nous raconte encore des histoires sur le clan de Mathilda parce que moi j'adore ça !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×