Cocktail, tome 1 : Wallbanger - Alice Clayton

Cocktail, tome 1 : Wallbanger - Alice Clayton

Couverture Cocktail, tome 1 : Wallbanger

 

Résumé

Caroline a un fantastique nouvel appart' à San Francisco, un KitchenAid, mais pas d'O (et on ne parle d'Oprah là hein). Elle a une belle carrière de designer d'intérieur, un bureau qui donne sur la baie, une recette de pain Zucchini à se damner, et toujours pas d'O. Elle a Clive à ses côté (le chat le cool du monde), de supers amis, un super lit, mais pas d'O.
En plus de cette insulte d'être une sans-O, depuis qu'elle a déménagé elle doit se taper la nuit un voisin hyper bruyant, du genre à faire claquer le lit sur le mur. Chaque soupir, fessée et -était-ce vraiment un miaulement ?- lui rappelle que non seulement elle ne dort plus, mais qu'en plus, vous avez compris, elle n'a toujours pas d'O.
Entre alors en scène Simon Parker (non vraiment Simon entre, je t'en prie). Lorsque les murs tremblants menacent de pratiquement la faire tomber de son lit, Caroline, drapée de sa frustration sexuelle et d'une petite nuisette rose fait face à son voisin tant-entendu-mais-jamais-vu. Leur rencontre nocturne dans le couloir, aura, eh bien, des conséquences diverses. Hmmm... Avec des murs aussi fins, la tension sera palpable...

 

Info

Editions : J'ai Lu

Collection J'ai Lu Fantasme 

Date de sortie : Poche France : 6 Janvier 2016 

Nombre de pages : 446

Format 19 x 13

Prix broché : 13,90 euros 

Prix numérique : 9,99 euros

 

L'avis de Ratcompteuse

Mon premier livre gagné lors d'un concours il y a quelques mois. J'étais trop contente d'autant plus que je l'avais acheté pour ma binôme lors d'un swap et qu'elle m'avait donné trop envie de le lire.

La couverture, je la trouve sans plus par rapport à l'histoire. Elle est assez 'terne" au niveau du rendu de couleur alors que cette romance est pleine de peps. 

Tout commence avec un emménagement et des coups "tapés" sur le mur de la chambre de Caroline. Elle qui souhaitait juste dormir (normal en pleine nuit vous me direz), la voilà réveillée par des bruits de partie de jambes en l'air, et au stupeur son cadre qui se décroche carrément du mur.

L'histoire se répète chaque nuit mais bizarrement (ou pas), les bruits, eux, ne sont pas les mêmes... Mais qui est ce playboy de voisin.

Notre célibataire (quelque peu désespérée par l'absence de son O) est semble-t-il quelque peu intriguée par monsieur le cogneur de mur. 

Un soir exédée, elle va aller "défonceré sa porte afin de lui dire ses 4 vérités... en nuisette rose.

Par le plus grand des hasards, ils vont se retrouver lors d'une soirée organisée par la patronne de Caroline. 

Nous avons alors le droit à un échange de surnoms et d'histoire détaillée par les amis respectifs de nos deux héros. 

Lors de cette soirée, des couples vont se former même si ce ne sont pas forcement ceux du coeur. 

Nos deux protagonistes vont jouer aux joutes verbales avant de passer un pacte de paix. Enfin, ces dernières vont continuer après aussi sinon ça manquerait de piment et de charme. 

Simon  (oui le cogneur de lur a un nom) au contact de miss nuisette va réaliser qu'il est temps de passer à l'étape suivante et de devenir un peu plus sage. On s'entend sur le therme "sage" car si miss souhaite revoir monsieur O de près, il ne faut pas qu'il devienne un saint mais juste monogame. 

Je ne vous en dit pas plus sur cette romance mais sachez qu'elle est vraiment fraîche et marrante. Elle nous permet de passer un super moment de lecture.

Les personnages sont simples, attachants avec un bon sens de la répartie. Tout ce que j'aime. 

L'auteure nous permet une évasion tant au niveau rencontre/histoire d'amour qu'aux différents voyages effectués lors du récit. 

Le petit plus, Clive, le chat de Caroline qui est vraiment exceptionnel et qui apporte la petite touche en plus au récit. 

C'est un coup de coeur.

 

Ma note :

10/10

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×