Dans la chaleur de l'éternité - Habarcal

Dans la chaleur de l'éternité - Habarcal

Résultat de recherche d'images pour "Dans la chaleur de l'éternité"

 

Résumé :

Si j’ai choisi le thème de la science-fiction ce n’est pas pour me conformer à un style « à la mode », mais en réalité pour l’utiliser en termes de « support physique », une « onde porteuse », un prétexte en somme, permettant ainsi à mes personnages de se libérer de leur masque social et d’avoir le courage de se dévoiler.
Un esprit un peu trop cartésien, ou simplement habitué à une écriture classique et formatée, devra se préparer à une confrontation avec un cheminement qui pourrait lui paraître décousu, s'obligeant ainsi à une attention particulière, et parfois même épuisante, pour en suivre le fil, nécessairement non-linéaire.
Cette méthodologie de l'effort s'adresse sciemment à l'inconscient, en induisant une imprégnation profonde des émotions, allant même jusqu'à générer, chez les êtres sensibles, une véritable appropriation.
D'où le paradoxe, volontairement déroutant, d'avoir utilisé le thème d'une aventure spatiale « apparemment » engoncée dans une pseudo techno-science aux concepts obscurs, et à la présentation de théories destinées à un public d'initiés... Pour silencieusement en arriver, à une réflexion éclairée sur sa vie et ses choix…
Les esprits simplificateurs, qui ne s’attendaient qu’à du « space-opéra classique », ne pourront que décrocher rapidement de sa lecture.
Pour ceux qui accepteront de donner un challenge à leur intellect, en surmontant l’appréhension de « réveiller en eux quelque chose de profondément enfoui », la lecture de cette histoire devrait laisser quelques traces.
Mon « univers imaginaire » est peuplé de Mondes vivants, débordants d’une vie insoupçonnée, ou désolés, selon l'angle et le niveau de perception, où le concept d’un univers « fini », qui aurait donc nécessairement un « commencement et une fin » ne serait qu’une interprétation étriquée et anthropomorphique d’esprits primitifs terrorisés par la réalité d’un infini absolu…
Ce roman relate l'histoire du premier équipage à avoir quitté la Terre, pour la première exploration humaine de Mars.
Rien ne se passera comme prévu et aucun n’en reviendra, mais ils n’en demeureront pas moins tous heureux, en trouvant ce qu’ils ont toujours cherché.
Mon écriture s’éloigne des clichés traditionnels de la science-fiction pour aborder l’Aventure Humaine sous l’angle des oppositions, avec ses espoirs perdus et retrouvés, mais aussi ses travers et ses grandeurs.
Ainsi, mes personnages s’écartent, dès les premiers mots, du stéréotype de la caricature du super-héro :
ce sont des hommes et des femmes « comme vous et moi », capables de se dépasser par compassion en cherchant à ne cacher ni leurs peurs, ni leurs souffrances, pour trouver la force d’exprimer, leurs sentiments. D'ailleurs, ceux que vous y trouverez justifieraient, à eux seuls, de se perdre sans le moindre regret.
Vous y trouverez une bataille épique, terrible et émouvante à la fois avec la vision, et le ressenti, des événements de chaque côté des belligérants.
Vous y trouverez une Liberté, perdue au point d’en être devenue une légende, pour enfin se retrouver et se sublimer.
Et qui sait… Vous y trouverez peut-être même l'écho de vos propres émotions que la dureté de la Vie aurait enfouie au plus profond de vos souvenirs.
Les âmes sensibles doivent savoir qu’elles risquent de reconnaître, dans chacun de mes personnages, une pièce cachée du puzzle de leurs émotions.  J’espère que vous serez autant bouleversé(e) en le lisant, que moi en l’écrivant...

 

L'avis de Cloclo3942 :

 

Bonjour à tous :)

On se retrouve aujourd'hui pour une petite chronique sur un roman que je qualifierai d'étonnant.

Merci à l'auteur de nous avoir proposé son roman à chroniquer.

Je ne sais pas du tout comment décrire ce roman, parce que vraiment il est inhabituel.

C'est un peu un roman philosophique, et je pense qu'il est spécialisé dans la recherche de soi.

On se pose beaucoup de questions, on y répond par nous-mêmes car ce sont des questions sur nous, sur nos pensées, et pour moi, il y a quelques questions qui restent quand même sans réponse. On se cherche.

Ce roman est divisé en deux parties, une partie pour des questions, des propos philosophiques, et la seconde pour l'histoire. Enfin, c'est mon avis. Il ne faut pas se laisser atteindre par le début, c'est vrai que c'est difficile de se mettre dedans mais une fois qu'on y est, on y reste.

Pour tout vous dire, je reste un peu sans avis. J'ai aimé, mais une fois fini, on est un peu déboussolés et je ne saurais pas trop le qualifier plus que je ne l'ai déjà fait.

Ce roman est pour ceux qui ont un esprit très ouvert et qui aiment la philosophie.

Ma note :   8,5/10

Info :  Vous pouvez acheter la verison papier ici et la version numérique ici

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×