Dévolution - Max Brooks

Résumé :

 

Bienvenue à Greenloop, près de Seattle, petite communauté écolo privilégiée permettant à des ultra-riches de vivre au plus près de la nature, mais avec une technologie de pointe. Quand un proche volcan entre en éruption, Greenloop est soudain coupée du monde, et ses habitants jetés dans une épreuve de survie au jour le jour.

 

Kate Holland relate dans son journal intime comment son petit coin de paradis devient un enfer, surtout quand s’abat sur les survivants un prédateur inattendu : le Bigfoot. Pour survivre, la communauté doit désapprendre tout ce que le monde moderne lui a inculqué.

 

Entre le journal de Kate et les nombreux témoignages extérieurs, nous reconstituons une ahurissante histoire de survival horror. À la fois conte horrifique et voyage scientifique, Dévolution est une lecture intense, qui questionne le conflit entre nature et monde civilisé.

 

 

 

L’avis de Danilomzb :

 

Un grand merci aux éditions Calmann-Levy pour ce service presse.

 

Quand quelques bobos, fervents défenseurs de l’écologie, se prennent à rêver d’une communauté au beau milieu de la nature, il ne faut pas s’étonner que cette dernière se révolte par l’intermédiaire d’un volcan qui va les isoler de tout. S'il n’y avait que ce phénomène, la situation ne serait pas désespérée mais le bigfoot….

 

La narration se fait par le journal de Kate, jeune femme dépressive qui tente de se retrouver et de raviver un mariage qui se meurt faute d’acteurs…. Les extraits de ce carnet, retrouvé sur place, alternent avec les versions de son frère et de la policière en charge de l’enquête.

 

Peu à peu, la situation va se déliter, l’ambiance s’alourdir, les camps se créer et les rôles se redistribuer.

 

Evidemment, forts de leur volonté de vivre en pleine nature, ils ont oublié, dans cette prétention humaine d’être à leur place, les forces en présence. Trop facile de prétendre s’adapter quand on ne s’avoue pas sa dépendance à la technologie, dure leçon apprise dans la douleur.

 

J’admire cette façon qu’à l’auteur de défaire le vernis de pouvoir et de certitudes de ses héros, il va détricoter les personnalités de chacun et révéler la vérité. On sent un humour morbide derrière tout cela, d’ailleurs âme sensible s’abstenir : c’est gore et sanglant, nature 1 bobos 0 !

 

J’aime cette façon de nous avertir : faites gaffe les gars un jour ça va péter ! Mais le fait d’en passer par un danger mythique (bigfoot, zombie même combat) semble nous laisser une petite chance. Le scénario ne fait pas rêver mais dénote de problèmes bien réels. Il me semble qu’un film est à l’étude et ça coule de source.

 

Le survival horror n'est pas forcément ma tasse de thé mais là j'avoue qu'il est difficile de ne pas adhérer tant la plume de l'auteur est entrainante, j'ai parfois fermé les yeux mais rien de grave. C'est très réussi : bienvenue à Greenloop le paradis des écolos !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire