Don't Mess with the Boss - Izia Soley

Don't Mess with the Boss par [Izia Soley]

Résumé :

 

Aussi indépendante que déterminée, Cherry s’épanouit dans sa carrière d’influenceuse et blogueuse renommée au sein d'un magazine féminin.

Tout bascule quand elle découvre que celui-ci a été racheté par l’homme qui l’a quittée sans une seule explication des années auparavant.

L’ancien geek déjanté a laissé place à un boss froid et intraitable, peu enclin à revisiter le passé.

Mais Cherry refuse de se rendre sans combattre : dommage pour lui, elle a décidé que leur histoire était loin d'être terminée !

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

6 ans que Bart, le célèbre Crève la dalle meilleur ami de Shilow dans Fauve des mêmes auteures, a disparu sans un mot. Alors quand Cherry découvre qu’il est à la tête de la société qui vient de racheter la revue où elle officie en tant que blogueuse, elle part en guerre contre lui : elle veut une explication et des excuses et tous les coups sont permis.

 

Seulement ce n’est plus Bart le geek insolent affamé qui est en face d’elle, mais Bartholomew Spencer Troisième du nom et il est bien différent du souvenir qu’elle en a…

 

Cherry se jette dans la bataille, avec toute sa capacité de provocation et son absence totale de retenue, c’est une lecture édifiante, surtout face à un Bart qui n’est plus lui-même. Quel plaisir également de retrouver les protagonistes de Fauve avec Shilow et Méléri qui viennent faire un petit coucou dans ce livre.

 

Cherry c’est l’héroïne des temps actuels, branchée, percée, libérée, vivant sa vie commentée sur les réseaux sociaux, comme si ses deux millions d’abonnés étaient sa grande famille. Et même si Bart fait de la résistance, elle va user de la totalité de ses atouts pour le provoquer. Elle assure et elle assume !

 

Bart je vous laisse le découvrir, avec ses mystères et sa complexité, pour ne pas vous spoiler.

 

Nos deux auteures ont pimenté leurs écrits de scènes fiévreuses et de références cinématographiques et audiovisuelles. J’ai adoré passer de « grand-mère Yetta » au « Cerbère de la porte »… sans oublier mes chouchous : Arwen et Aragorn. Ajoutez à cela la façon dont elles entremêlent leurs mots, savant mélange de leurs talents, qu’elles maîtrisent parfaitement dans ce troisième opus.

 

Au-delà de leur écriture harmonieuse malgré leur différence, chacune son style il faut le reconnaître, je crois que ce que je préfère c’est le rythme qu’elles imposent à ces romans : presque lancinant. Elles nous jouent une partition à quatre mains et j’adhère complètement à cette musique là.

 

Ne ratez pas les pseudos et les commentaires sur les posts de Cherry, beaucoup de clins d’œil là encore.

 

Une belle lecture comme chaque fois avec celles qui sont Izia Soley : deux auteures talentueuses qui partagent avec nous leur folie !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire