En coulisse - Marlène Jones

L'avis de Cloclo3942

En coulisse

Résumé :

Le concert à Coachella est terminé. Nathan Turner, chanteur du groupe VersusJames, contemple la foule et attend. Sait-il lui-même ce qu’il attend ?

Ce qu’il sait en revanche c’est qu’ici tout est possible. Et que grâce à la complicité de son bien-aimé Liam Gentry, qui n’est autre que le guitariste du groupe, les résultats de son attente pourraient bien dépassé ses espérances.

Informations :

Prix : 0.99€

Support Numérique
Collection : Indécence
ISBN : 9782368922606
Publication :

19/03/2016

 

Biographie de l'auteure :

Marlène Jones a 45 ans, est animatrice de profession et auteure de passion. Elle aime par-dessus tout les groupes de rock, les relations humaines et les relations humaines dans les groupes de rock. Comme, par-dessus tout, elle aime écrire, elle écrit sur les relations humaines dans les groupes de rock. Elle a un gros faible pour les hommes entre eux dans l'écriture et ses nouvelles mettent en scène les personnages de son roman pour une raison très bête : elle n'arrive pas à écrire sur autre chose… pour le moment.

 

Mon avis :

Tout d'abord, merci à Eva Adams, directrice de la Collection Indecence chez L'ivre-Book, pour notre partenariat et aussi pour sa gentillesse.

Ce texte "En Coulisse" est une petite nouvelle M/M bercé dans du BDSM et les deux combinés, cela donne un mélange qui vous drogue et vous donne envie de continuer à lire la suite.

Cette nouvelle est très bien écrite et ce n'est pas le genre de texte que l'on a l'habitude de lire. Je lis beaucoup des deux genres qui composent cette nouvelle, mais j'ai découvert une histoire que jamais encore je n'avais pu imaginer, ni même lire.

Ce fut une très belle découverte pour moi et j'ai vraiment adoré, si je n'ai pas mis 10/10 c'est simplement, parce que au tout début de l'histoire, j'ai eu du mal à comprendre quelques petites choses.

Je vous conseille de lire ce texte si vous aimez ces genres car c'est un écrit à faire découvrir. Pour ma part, ayant aimé l'écriture de Marlène Jones, je me lance dans la lecture d'un autre de ses écrits, pour la collection Indecence à nouveau.

Je n'ai pas de point negatif sur ce livre, la couverture est attirante, le résumé également, le texte très bien écrit, le prix très raisonnable. Je ne peux que dire une chose, allez vite l'acheter et venez me faire part de vos avis.

Bonne Lecture.

Ma note : 9.5/10

 

Extraits :

Stanislas le regarde, se perdant dans ses yeux de jade. Il est sous lui, esclave docile de ses désirs, éperdu de lui plaire.

—Nathan, murmure le danseur, tu sais que je vais te demander d’autres preuves ?

—Oui, maitre, répond Nathan, je ferai ce que vous voudrez.

—Tu sais que tu n’as pas ton mot à dire ?

—Oui maitre.

Stanislas lui maintient les bras en l’air et pose sa bouche dans le cou du chanteur, savourant la douceur de sa peau, l’odeur de son corps.

—Je veux que tu me jures que tu obéiras à tous mes ordres, sans discuter.

—Je vous le jure, maitre.

—Reformule ta phrase.

Il entend l’écho dur de sa propre voix.

—Je vous jure que j’obéirai à tous vos ordres, sans discuter.

—Et pourquoi le feras-tu ?

—Parce que je vous aime.

Stanislas se relève brusquement et le gifle à tour de bras.

—Je t’interdis de me dire que tu m’aimes.

La tête de Nathan a volé sous la violence du coup. Stanislas maudit sa fureur, qu’il pensait pourtant avoir appris à canaliser.

—Je t’interdis… Je t’interdis de me dire que tu m’aimes. Tu dois me vénérer, pas m’aimer !

—Je vous vénère, dit fermement Nathan, et je vous aime. Vous pouvez me gifler, mais ça ne changera rien.

Stanislas se redresse.

—À genoux.

Nathan obéit. En quelques gestes, Stanislas l’a entravé. Les cordes frottent contre ses replis les plus intimes tandis que le fouet s’abat sur lui.

—Je t’interdis de m’aimer, siffle le danseur, je t’interdis de me dire que tu m’aimes !

—Mais en quoi c’est un crime ? Stanislas… Je t’aime !

Le fouet reste en suspens dans les mains de Stanislas. Il s’agenouille et embrasse Nathan en lui mordant les lèvres. Leurs corps s’électrisent, se mélangent, fusionnent, tandis que Stanislas ressent violemment le frottement des cordes à travers le tissus. Il arrache ses fringues et les jette n’importe où. Incapable de résister, il prend Nathan contre lui et le serre à l’étouffer.

—Tu m’aimes ? Crie-t-il, tu m’aimes ? Et Liam ? Et les autres ?

Nathan ne répond pas. Les cordes l’immobilisent. Seul son regard de jade, transcendant sa douleur et son extase donne un semblant de réponse. D’une main preste, Stanislas le détache. —Réponds-moi, dit-il fermement, Liam ? Les autres ? Comment tu peux oser me dire que tu m’aimes avec ton mec à deux chambres de là ?

Il le prend à même le sol, sans ménagement.

—Parce que c’est le cas ! Halète Nathan, je t’aime et j’aime Liam. Je vous aime… Et j’aime faire l’amour avec… D’autres hommes.

—D’autres hommes ? Et tu oses dire que tu m’aimes ?

—Je t’aime ! Stanislas, furieux et ivre de désir, presse le visage de Nathan sur la moquette râpeuse.

—Salope, éructe-il, salope !

Il jouit furieusement et se retire.

—Tu m’aimes ? Alors quitte Liam et passe ta vie à ramper à mes pieds. Tu es prêt à faire ça ? Tu es prêt à consacrer ta vie à me servir, sans rien demander d’autre que me rendre heureux ?

—Non, bordel, non !

Nathan parvient à se relever. Stanislas le pousse sur le lit.

—Tu restes avec moi !

Pizap com14614198393001 1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×