Créer un site internet

Kei - Ena L

Kei par [Ena L]

Résumé :

 

Kei Kirishima.

Deuxième fils du leader des Fuck Off, groupe de rock mondialement célèbre.

Musicien de génie, oreille absolue, capable de jouer de tous les instruments. Exigeant, vulgaire et insupportable.

Son credo : « La plupart des gens sont à l’image des partitions bas de gamme : horripilants, prévisibles, insipides. Je préfère être seul que devoir supporter leur musique de merde. »

 

En dépit de son talent inné et de sa passion pour la musique, Kei s’est fait renvoyer des trois dernières écoles qu’il a fréquentées en raison de son mauvais comportement. C’est au conservatoire de Bordeaux qu’il joue désormais sa dernière chance.

 

Le défi est de taille, mais il l’est doublement lorsque Kei se trouve attiré par une jolie pianiste. Car s’il est doué pour la musique, il n’en est rien avec les femmes. Lui, le type infect par excellence, sans filtre, incapable de politesse et de douceur, va se retrouver confronté à une femme qui incarne tout son contraire. Pour Kei, c’est le début d’un parcours semé d’embûches, mais également d’une alliance inattendue avec une personne de son entourage.

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

A chaque fois qu'Ena L annonce un nouveau roman, je suis impatiente de le lire et truc excellent : elle est pareille avec les chroniques. Alors aujourd'hui je veux la remercier, pour sa gentillesse, sa bonne humeur et la générosité avec laquelle elle fait des retours aux chroniqueurs(ses) sans s'économiser.

 

Parlons maintenant du deuxième fils Kirishima : Kei ! Celui-ci on en a entendu parler dans les derniers livres de la famille Benetton, et il faut le dire : jamais en bien, hormis pour son talent musical. Il concentre l'essentiel des défauts de conduite et de langage de son père mais sans la réussite et le charisme du célèbre chanteur des Fuck Off !

 

Viré encore une fois d'un conservatoire, un dernier espoir lui est laissé à Bordeaux, il faut qu'il se tienne un minimum à carreau pour obtenir enfin son diplôme. Il part mal quand il remarque une jeune fille à la voix envoutante et qu'il commence par l'agresser : ça va être compliqué de conclure ! Heureusement, une jeune femme de ses amis va dealer son aide…

 

Kei c'est un personnage qui me faisait un peu peur je l'avoue, le type est tellement prétentieux et débite de telles insultes que je me voyais mal être séduite. Et pourtant… tout est dans sa perception de sa vie, rien ne va, malgré son attitude il est profondément peu sûr de lui, persuadé de n'être à jamais que le fils de et le frère de, inconscient de son talent, recherchant toujours la perfection et l'attendant des autres. Il en résulte cette agressivité, oui quelle meilleure défense que l'attaque afin de se protéger. Il ne le fait pas exprès il ne sait pas faire autrement et le regrette souvent.

 

De plus sa position dans la fratrie n'est pas la meilleure : il est le deuxième, juste entre les deux fils qui ont réussi lui qui échoue inexorablement. Pour finir, sa relation avec son père est tellement profonde et unique qu'il la vit mal, incapable d'exprimer ses sentiments sans violence et comprenant souvent à l'envers les propos de Také.

 

Il va s'installer avec Hardin en colocation et là, préparez-vous à rigoler en lisant leurs dialogues de fous et le fonctionnement étrange de leur amitié.

 

Je ne peux pas vous spoiler sur ce qui se passera avec la pianiste, ni sur celle qui va aider Kei. Je peux seulement vous dire qu'elle pratique la philosophie du sourire, de la douceur et de l'humour débile, qu'elle cache plus de profondeur qu'elle n'en montre et qu'il ne faut surtout pas la prendre pour une trop gentille : elle a également ses démons !

 

Quoi d'autre ? Rapidement : Vous en saurez un peu plus sur la deuxième génération de cette grande famille si spéciale. Vous croiserez encore (et j'espère bien que ce n'est pas fini !) Seven et Milan, Ayato et Jamie, Také et Aly, Jared et Hugo, Hardin, Hiro, Mya, June, Aaron et tellement d'autres.

Une mention spéciale pour Bernard (il payera longtemps lui), Patoche et la célèbre Lucette !!!

174 Notes de bas de page, une bonne moyenne, pas toujours très utiles mais drôles c'est indéniable.

Une citation que je vous pose là, à vous de voir : "Bilbon la grosse bi.." ça c'est fait (c'est mal Ena, tu le sais…).

Et pour finir, une suggestion de l'auteure que je trouve… en fait je ne sais pas quoi en dire : les slips push-up pour hommes !

 

Je terminerai en vous rappelant que le rire reste une excellente thérapie, que l'auteure a un style bien à elle, une imagination débordante, des personnages qui ne ressemblent à aucun autres, un humour redoutable et une capacité à me faire aimer les types imbuvables qui arrivent à me faire verser des larmes.

 

La bande son est redoutable, à ce sujet je vous suggère d'écouter attentivement Hard to love de One ok rock qui donne une bonne idée de ce que Také peut voir chez son fils, et surtout d'admirer la couverture de ce livre que je trouve incroyable.

 

Je suis une inconditionnelle de Ena L et de ses personnages complètement dingues et cette fois encore elle a mis un coup à mon cœur <3

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×