Créer un site internet

L'affaire Creutzwald - Thierry Berlanda

 

 

Résumé :

 

Hallucinations ou manipulations ? Un thriller fantastique qui n'a pas fini de vous surprendre ! Avril 2019, le brigadier Aurélie Deletraz trouve par hasard, dans une sous-pente du commissariat, un paquet de pages qui l'intrigue : le récit anonyme d'une enquête hors norme qu'elle avait menée cinq ans plus tôt, et qui avait abouti à un classement sans suite.

 

Troublée, elle persuade Céline Dumouriez, ex-journaliste sortant de cure de désintoxication, de reprendre discrètement les recherches sur les disparitions, en 2014, de personnes soi-disant évaporées dans une lumière surnaturelle…

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

Un grand merci à Thierry Berlanda et aux éditions deBorée pour ce service presse.

 

C'est une bien curieuse histoire que cette affaire Creutzwald : une série de morts mystérieuses suite à des éclairs lumineux. Tout commence par la disparition d'Antoine Marchal qui, habillé de son plus beau costume (le seul), va disparaître au bord de l'étang sous les yeux de son ex-belle-fille Alice.

 

5 ans plus tard, le brigadier Aurélie Deletraz va retrouver un dossier qui relate ces faits et d'autres, donnant à son enquête de l'époque un autre regard. Elle va demander de l'aide à une journaliste un peu paumée Céline Dumouriez.

 

Thierry Berlanda nous entraine sur la piste de phénomènes inexpliqués dans le début de ce récit. Une première version de l'enquête, façon X-Files, avec fantômes des Houillères de Lorraine en prime, cela n'explique pas tout mais a le mérite de punir les auteurs des crimes passés.

 

Dans un deuxième temps, nous voilà revenus dans la réalité avec une enquête de terrain qui va mener sur un tout autre chemin. Cette façon de nous délivrer les deux faces cachées de la même histoire est fascinante, comme si l'auteur voulait nous démontrer notre crédulité avec un "bon allez maintenant on a bien rigolé, passons aux choses sérieuses".

 

Si on y ajoute un engouement pour la formule gentiment sarcastique, des dialogues francs et directs, et des personnages attachants, vous comprendrez que cette deuxième lecture d'un roman de Thierry Berlanda confirme mon opinion : je suis fan ! N'oublions pas non plus la fin qui explique tout et qu'on ne voit pas arriver, englués par l'esprit légèrement retors de l'auteur.

 

Enfin, j'aime beaucoup ces gendarmes de province qui ne déméritent pas des enquêteurs "plus fun" des autres romans, ils sont le reflet d'un polar authentique sous la plume d'un auteur à lire ou relire d'urgence.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire