Là où tu te perdras T3 - Ena L

Les poupées jumelles: Là où tu te perdras, T3 par [Ena L.]

Résumé :

 

Tout semblait résolu pour Sharon : qu’il s’agisse de choisir entre Billy et John, de poursuivre sa carrière chez les Marines, ou de la découverte de l’assassin de son frère jumeau, Stephen. Deux ans plus tard, en Somalie, nous la retrouvons pourtant plus seule que jamais. Si elle a été haïe autrefois, ce n’est rien en comparaison de ce qu’elle vit aujourd’hui, au sein même de son propre camp. Et elle ne peut désormais plus compter sur le soutien de John... C’est dans ce climat de guerre particulièrement sombre, avec Hugo pour seul allié, qu’on lui annonce l’impensable : son frère est vivant.

Le bonheur tant attendu pourra-t-il effacer les six derniers mois pendant lesquels sa vie a basculé ?

Peut-être pas... Car lorsqu’on réunit deux êtres, fusionnels jusque dans leurs blessures, il faut s’attendre à tout, même au pire.

 

 

L'avis de Danilomzb :

Sharon est en Somalie, seule et haïe de tous, il ne lui reste qu’un ami : Hugo. Quand elle apprend que Stephen n’est pas mort et qu’il vient la rejoindre, elle regagne un peu d’espoir mais quelque chose est cassé au fond d’elle et quelque chose de sombre vit au fond de Stephen, que s’est-il il donc passé il y a 6 mois ? Et aussi il y a 9 ans ? Et qui est ce nouvel ennemi qui s’en prend à elle…

Si vous avez trouvé le deuxième tome violent, cachez vous les yeux pour lire celui-ci (je sais ce n’est pas pratique mais si ça marche pour les films d’horreur ça doit le faire pour lire aussi non ?).

Ena L s’est déchainée dans ce dernier opus et rien ne vous sera épargné,  pourtant toute cette violence fait tellement partie de la vie de Sharon qu’elle ne saurait y échapper.

La poupée de titane n’est pas qu’une apparence, Ena L nous a écrit une guerrière et c’est bien l’amour qui la fait avancer, celui incommensurable qu’elle porte à son frère et celui éternel pour John Parker.

L’affrontement va être rude alors tenez vous prêts ça va être sanglant ! Ena L dégomme ses personnages au fusil d’assaut et malgré cet excès d’hémoglobine, j’ai enchaîné les pages jusqu’à la fin sans y croire, bien joué je me suis faite avoir !

Je réclamais une fin à la Scoubidou, je l’ai eue version hardcore. Cette Sharon qui lutte jusqu’au bout et qui n’a jamais peur de dire ce qu’elle pense peu importe les conséquences : moi je kiffe.

Une mention spéciale pour le personnage d’Hugo que j’ai adoré et que je vais retrouver dans le spin off, merci Ena L !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire