La Petite Fadette - George Sand

L'avis de Cloclo3942

Résultat de recherche d'images pour "La petite fadette marivole"

 

Résumé :

La taille d’un farfadet mais les pouvoirs d’une fée

Dans le village, tout le monde l’appelait la petite Fadette parce qu’elle avait la taille d’un farfadet et les pouvoirs d’une fée. Comme sa grand-mère, elle guérissait les hommes et les animaux. La famille Barbeau était une famille de paysans respectée dans les environs. La mère Barbeau avait eu des « bessons », c’est-à-dire deux jumeaux : Landry et Sylvinet. Landry tomba amoureux de Fadette. Mais l’amour d’une sorcière était mal vu dans une famille de paysans respectables, et il rendit malade de jalousie Sylvinet, l’autre « besson ».
Après La mare au diable, et François le Champi, La Petite Fadette est le troisième roman rustique de George Sand. Très attentive à la vie des paysans du Berry, elle décrit le folklore, et fait l’apologie de la société champêtre.

 

Informations :

Collection : Terroir "Classiques"

Auteur : George Sand

Format : 14x22,5 mm - 224 pages

16,00 €

 

L'auteur :

George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin, est née à Paris le 1er juillet 1804. Femme de lettres française George Sand a laissé derrière elle une oeuvre romanesque remarquable. Inspirée par les passions qui ont jalonné sa vie, elle s’est battue aussi bien pour son indépendance, sa liberté de penser que pour ses aspirations politiques républicaines. Elle est décédée au château de Nohant-Vic le 8 juin 1876.

 

L'avis de Cloclo3942 :

Merci à Marivole pour ce Service Presse.

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre de George Sand, mais je ne l'avais jamais lu. 

Donc quand je les vu chez Marivole, j'ai sauté sur l'occasion. 

Et je n'ai pas été déçue.

Tout d'abord, j'ai adoré la plume de l'auteure, je la connaissais déjà car j'aime beaucoup cette auteure, et j'ai retrouvais avec bonheur sa jolie écriture. 

Quant à l'histoire, je l'ai trouvée assez banale en surface et pourtant très creusée et bourrée de leçon dans le fond. 

Il faut bien lire avec précision et chercher à comprendre les messages qu'à voulu faire passer l'auteure et là, l'oeuvre se révèle à vous. 

Quand on vous parle de jalousie amoureuse, de sorcèllerie, bon, vous pouvez dire que c'est assez commun. Mais pas avec les mots que George Sand utilisent.

Je vous conseille vraiment de venir déguster ce roman comme j'ai pu le faire. 

Bonne Lecture

Ma note : 8/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×