La saignée - Cédric Sire

La Saignée (Policier) par [Cédric Sire]

L’avis de Danilomzb :

 

Un grand merci aux éditions Fayard et à Netgalley pour ce service presse.

 

Dans les méandres du Dark Web, accessible à une poignée d’initiés sadiques moyennant des sommes astronomiques, il existe une salle : la « red room », elle abrite des scènes terribles. Mais qui est aux commandes ?

 

On va rencontrer deux personnages : Estel a été virée de la police pour une bavure qu’elle revit en permanence, elle se retrouve garde du corps d’un personnage odieux, elle va le fuir pour retomber sur pire. Quentin lui est un ex-cyber enquêteur dont on n’a pas apprécié les méthodes. Il se retrouve dans un service moins prestigieux et ronge son frein. Elle va s’enfoncer dans le côté sombre de sa personnalité, il voit dans cette enquête le moyen de redorer son blason.

 

Jusqu’où le mal peut-il gangrener internet ? Quelle lie de la société peut jouer les voyeurs de scènes odieuses dans cette « red room » ? Et comment les débusquer ?

Voilà le sujet de ce roman et croyiez moi Cédric Sire s’est lâché sur le sujet, c’est sanglant et sordide.

 

J’avoue ne pas avoir beaucoup accroché sur le personnage de Quentin, mais Estel c’est autre chose. Cette femme est en perdition, la rage au ventre en permanence, elle se voit obligée d’aller peu à peu toujours plus loin. On a l’impression que plus on avance dans l’histoire plus sa personnalité se délite, faisant d’elle une victime consentante du désastre.

 

C’est mon premier livre de cet auteur et j’avoue avoir retenu mon souffle à plusieurs reprises devant tant de détails « imagés », son style est percutant et ses descriptions les plus hard sont faites sur un ton presque médical, les rendant encore plus saisissantes. D'après Wikipédia (mmfff) les chambres rouges sont des canulars inspirés d'un film japonais et leur existence n'est pas prouvée, je vous assure qu'après lecture du livre de Cédric Sire vous trouverez cela à peine rassurant.

 

Un polar qui fait froid dans le dos et interroge sur le sadisme de l'être humain, édifiant. Cédric Sire maîtrise parfaitement le genre, à découvrir pour les plus costauds, âmes sensibles s'abstenir.

 

 

 

 

Résumé :

 

Une plongée dans un monde où chacun doit affronter ses démons.  «  Est-ce que tu aimes ?  » clame le site sous la photo d’un cadavre mutilé.

Sur le Dark Web, il existe des espaces interdits au commun des mortels où les voyeurs de la pire espèce assouvissent leurs pulsions.  

 

Estel Rochand a été écartée de la police à la suite d’une terrible bavure qui a causé la mort d’une innocente. Sa vie est en miettes, son couple à la dérive. Désormais garde du corps de seconde zone, cette ancienne championne de boxe se fraie un chemin dans l’existence comme elle l’a toujours fait  : à coups de poing. Prise dans un engrenage infernal, Estel a de plus en plus de mal à contrôler ses accès de violence.

 

Quentin Falconnier, policier spécialisé en cybercriminalité, enquête sur un site du Dark Web, qui propose des vidéos de torture et de mise à mort en direct. Qui peut bien se cacher derrière cette «  red room  » appelée  La Saignée,  diffusant des meurtres à la perversité absolue ? Le jeune homme se lance corps et âme dans cette nouvelle croisade  : découvrir l’identité du coupable derrière le masque du bourreau, et l’arrêter. Coûte que coûte.

Un terrible compte à rebours a commencé.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×