Créer un site internet

La savoureuse histoire des Sorrentinos - Virginia Higa

 

 

Résumé :

 

Près d'un siècle s'est écoulé depuis que la famille Vespolini a quitté l'Italie pour s'installer à Mar del Plata en Argentine, et y ouvrir une trattoria près de la plage. Très vite, les Vespolini ont contribué de manière singulière à la culture de leur pays d'adoption en inventant les sorrentinos, des pâtes fourrées que l'on mange à présent partout là-bas.

 

Leur recette, transmise de génération en génération, est jalousement gardée par Chiche, le plus jeune des fils Vespolini, amateur de cinéma, de porcelaine italienne et de grandes conversations. Si l'on vient à la trattoria pour se régaler, on y vient aussi pour ses inoubliables anecdotes de fin de repas et son franc-parler. À sa table se succèdent frères, sœurs, cousins, amis, employés et clients, et tout ce petit monde parle d'amours durables, de profondes solitudes, de trahisons, de rêves de côtes lointaines et même de prophéties.

 

 

 

L’avis de Danilomzb :

 

Merci aux éditions Presses de la Cité et à Netgalley pour ce service presse.

 

La famille Vespolini est installée depuis deux générations en Argentine, ces Napolitains ont amené avec eux la recette familiale de leur spécialité : les sorrentinos, sorte de grands raviolis (description qui leur déplairait fortement étant donné le cérémonial attaché à ce plat…).

 

Dans ce roman nous allons suivre l’histoire de cette famille et en particulier celle de Chiche, l’actuel patron du restaurant, italien jusqu’au bout des doigts.

 

J’ai découvert un monde presque en autarcie, avec ses grands-parents, oncles, tantes, cousins etc… qui vivent dans une Italie recréée de toutes pièces autour d’un restaurant, d’un plat traditionnel le tout au beau milieu de l’Argentine. Oh certains vont bien essayer de s’émanciper, mais rien à faire on retourne toujours à la trattoria quand on fait partie des Vespolini !

 

Préparez-vous à rêver d’y déjeuner dans cette trattoria, tellement l’auteure nous régale de la description des entrées, plats et desserts italiens que l’on y mange. Et cette ambiance où d’un instant à l’autre on vous rejoue en direct une tragédie italienne en cuisine.

 

Les personnages sont très imagés mais pas stéréotypés et on sent la tendresse de l’auteure dans les descriptions.

 

C’est enlevé et drôle en même temps, Virginia Higa sait jouer de sa plume pour faire résonner les mots. Les images viennent aussitôt s’imposer dans l’esprit. Je me suis amusée à mettre des corps et des visages sur les personnages et le film s’est déroulé devant moi aussitôt.

 

Une chouette lecture qui laisse un goût de cannoli, une odeur d’expresso et une grosse envie de week-end à Naples…

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire