Créer un site internet

Le Banni des Hautes-Terres - Alain Delage

Le Banni des Hautes-Terres par [Alain Delage]

 

 

Résumé :

 

Mars 1890, Armand Ligourel, tout juste sorti du conseil de révision qui l'a déclaré apte au service militaire, se retrouve injustement accusé d'un assassinat. Il réussit à s'échapper vers l'Aubrac, terre de son père, où il arrive pour la montée aux estives. Il va y découvrir le métier de buronnier, les valeurs de ces montanhièrs et leur sens de l'honneur sous leurs dehors rustres, au milieu d'étendues immenses.

Son séjour dans cette petite Sibérie sera l'occasion aussi de percer les secrets de sa famille paternelle, une histoire de vengeance hors du commun qui remonte à plus de deux générations ...

 

 

L’avis de Danilomzb :

 

Un grand merci aux éditions DeBorée et à Alain Delage pour ce service presse.

 

Comment d’une bonne soirée passée après son conseil de révision, Armand Ligourel se retrouve-t-il à fuir dans les hautes terres de l’Aubrac à la rencontre de la famille de son père ? Il s’est trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment et se voit accusé d’un crime qu’il n’a pas commis.

 

Mais cette fuite va lui apporter plus qu’il n’y comptait, il va découvrir une nouvelle culture : celle des montanhièrs, un métier : celui de buronnier et peut-être y trouver la réponse à un mystère familial…

 

C’est un beau roman sur ces métiers oubliés du plus profond de nos régions. Le buronnier passe de la fin du printemps jusqu’à l’automne dans les pâturages, loin de sa famille. En compagnie de quelques collègues, ils vont fabriquer le fromage qui fait vivre le pays.

 

Mais pas seulement, Alain Delage, avec un talent de conteur indéniable, nous parle de respect des anciens et des traditions, de la valeur de l’amitié, de l’amour filiale, de la camaraderie et de la solidarité. Il ne taira pas non plus le poids des querelles de famille, de la fierté, de la trahison, de la vengeance et de la honte.

 

Il y a un goût d’histoires d’antan comme celles qu’on racontait aux enfants au coin du feu, vantant les valeurs du héros et justifiant les malheurs par la justice de Dieu.

 

J’ai particulièrement aimé le personnage d’Armand qui réussit à être à la fois impertinent et respectueux et celui de son grand-père qui prend fait et cause pour lui, le protégeant par tous les moyens. C’est une belle histoire qui remet à l’honneur la vie de nos ancêtres et je remercie Alain Delage de la faire revivre d’une aussi jolie manière.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire