Créer un site internet

Le choix de l'horloge T1 - Alex Ferder

Le Choix de l'Horloge : Tome 1 : Pièce et conséquences par [Alex Ferder]

Résumé :

 

Poisse est mon deuxième prénom. Je pète à peu près tout ce que je touche, un sort de maladresse à la con qui m’est tombé dessus gamine. C’est un peu pénible au quotidien, mais ça va je gère, tout comme les meurtres et les vols qui jalonnent mon boulot.

 

Jusqu’au jour où mon chemin croise celui d’un Lanceur de pièces, aussi désirable que méprisant. Ok lors de notre confrontation, j’ai peut-être fait un truc que je n’aurais pas dû. Trois fois rien, je vous assure, mais un « trois fois rien » qui nous force à coopérer de façon très rapprochée contre notre volonté. Si seulement nos relations n’étaient pas basées sur un désir réciproque de s’écharper, ça rendrait les choses un peu moins compliquées !

 

Révélations, magie et amulettes vont lier notre Histoire tandis que des ennemis dont je n’avais pas conscience forment les rangs. Le Lanceur de pièces pourrait alors devenir mon allié ou bien … mon pire ennemi.

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

Je tiens à remercier Alex Ferder pour ce service presse, je sais combien il est difficile de confier un tout nouveau début de saga comme ça sans filet, alors merci pour cette confiance.

 

Le monde qu’elle nous décrit est sans pitié. Le pouvoir se joue à différents niveaux, il revient d’abord à l’administrateur, en l’occurrence une femme à ce moment précis de l'aventure, qui le détient au seul titre d’une carte magique : celle de la mort. Puis on trouve un certain nombre de guildes, plus ou moins claires, dont font partie les lanceurs, ces personnages étranges cachés sous leur capuche dont les décisions sont prises selon la pièce qu’ils lancent en l’air.

 

C’est dans un bouge relativement louche que Taline, voleuse émérite, va rencontrer malencontreusement la pièce d’un lanceur et sa vie va être chamboulée avec une drôle de redistribution des pouvoirs.

 

Soyons clairs, le monde que nous décrit l’auteure n’est pas du tout le défilé des bisounours, non c’est carrément glauque, froid, dangereux et ça meurt à tout va. Et puis il n’y en a pas un à qui faire confiance, pour Taline la situation n’est plus grave elle est carrément explosive. Elle, qui ne veut surtout pas se faire remarquer, va être servie en se retrouvant mêlée à tout cela. Taline est une héroïne d’Alex Ferder : maline, teigneuse, pas sa langue dans sa poche, capable d’embobiner sans regret, de voler aussi, alors se retrouver pieds et poings liés à un lanceur et aux décisions de sa pièce ça ne va pas le faire du tout ! D'autant qu'elle a déjà sa propre galère, elle casse à peu près tout ce qu'elle touche et ce n'est pas son seul talent.

 

Matej (c'est quoi cette obsession des prénoms qui se finissent en "j" ?)… Je disais Matej… ah en voilà un bel exemplaire de connard, égocentrique, macho, insensible… oui oui … sauf qu’il est aussi fort, mystérieux, attirant (n'en déplaise à certaines), toutes les choses que Taline préfère ignorer, trop occupée à se battre contre lui. Peu à peu les alliances politiques se croisent et gravitent autour d’eux, rendant la situation de plus en plus opaque.

 

Alex Ferder fait monter la pression tranquillement, son écriture est vive, toujours aussi drôle et particulièrement percutante dans les scènes violentes. Avec cette nouvelle saga elle déploie encore une fois son imagination fertile et la portée de son talent. J’avoue que j’en attends toujours plus de sa part et elle est au rendez-vous. Elle est aussi parfaitement folle ce qui fait tout son charme et donne une dimension puissante à son écriture.

 

Vous remarquerez la couverture en parfaite adéquation avec l'histoire : une femme, une horloge, des armes et une capuche !

 

En bref : Alex Ferder la lire c'est l'adopter (ses livres hein pas elle malheureux :-)), j'ai un coup de cœur pour l'histoire de Taline et Matej, et, elle va surement me le faire regretter, mais je l'avoue : je suis fan d'Alex Ferder !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire