Créer un site internet

Le sang des mirabelles - Camille de Peretti

L'avis de Cloclo3942

Résumé :

«  Depuis le début de la cérémonie, la tête légèrement penchée en avant, elle avait gardé les paupières baissées comme l’aurait fait une fiancée soumise, mais son corps criait la roideur et l’orgueil. Malgré son jeune âge, il n’y avait en elle aucune douceur, aucune fragilité, aucune enfance. La parfaite beauté de la jeune fille, sa peau d’une pâleur extrême, ses petites mains jointes en prière, la finesse pointue de ses articulations que l’on devinait sous le lourd manteau vert doublé de fourrure, tout cela était tranchant comme la lame d’une épée.  »
Au cœur du Moyen Âge, le destin de deux sœurs en quête d’émancipation à une époque vouant les femmes au silence. Un magnifique voyage dans le temps, qui dépoussière le genre du roman historique.
 
Camille de Peretti est née en 1980 à Paris. Elle est l’auteur de six romans dont Thornytorinx (prix du Premier roman de Chambéry), et Blonde à forte poitrine (Kero, 2016).

Informations : 

Broché: 342 pages

Editeur : Calmann-Lévy (6 mars 2019)

Collection : Littérature Française

Langue : Français

ISBN-10: 2702164919

ISBN-13: 978-2702164914

Dimensions du produit: 14 x 3 x 21,5 cm

Prix : 19,50 €

Mon Avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier les Éditions Calmann Lévy pour ce Service Presse.

Pour moi, ce roman se considère de deux manières : on peut le lire en tant qu’histoire à part entière, ou comme un roman emplit de leçons de vie.

Le sujet n’est autre que la femme, ou plutôt devrais-je dire, les femmes. L’auteure nous montre bien qu’elles sont pleines de surprises et qu’elles nous réservent toujours deux trois tours dans leur sac. On voit l’évolution de ces dernières et comment elles sont considérées.

Deux femmes, aussi intéressante et différente l’une que l’autre qui nous en apprennent beaucoup sur la vie d’avant et sur ce qu’était le quotidien des femmes de l’époque.

Enfin, je ne vais pas vous en dire plus de ce côté-là, car je ne voudrais pas vous gâcher l’histoire.

L’époque (le Moyen Âge) est très bien décrite et je m’y croyais vraiment. C’est un atout indéniable, car pour bien comprendre là où venait en venir l’auteure à propos des femmes, il fallait bien intégrer le contexte, ce qui est réussi.

La plume de l’auteure est plutôt agréable bien que je n’aime pas vraiment le point de vue interne.

Pour ce qui est de la couverture, j’avoue ne pas tout comprendre et je trouve qu’elle ne donne pas vraiment envie au premier regard, il faut s’intéresser au résumé pour avoir envie de découvrir cette superbe histoire.

Je remercie encore l’auteure et les éditions Calmann Lévy, car ce fut pour moi une superbe découverte et je recommande vivement ce livre à quiconque s’intéresse de près ou de loin à la place de la femme dans la société.

C’est un très beau récit qui fait réfléchir et dont certaines parties devraient être rendues publiques pour montrer que la femme n’est pas un jouet et qu’elle est aussi forte, voire plus forte que l’homme.

Je vous recommande vivement cette lecture.

 

Ma note : 8/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×