Les cygnes de fer - Charlie Eriksen

Les cygnes de fer: Oracle-la-Corrosive, T1 par [Eriksen, Charlie]

 

Résumé :

Oracle-la-corrosive est une ville à nulle autre pareille.

Imaginez : façonnée par les pluies acides qui lui donnent son surnom, à la pointe de la technologie, peuplée d’humains, de créatures génétiquement modifiées et de surdoués aux capacités inattendues...

Au cœur de ce labyrinthe urbain de verre et de métal, une association houleuse voit le jour. Un soldat d’élite et un mercenaire à la moralité discutable se retrouvent contraints de collaborer le temps d’une mission délicate. Ange et Marvin, que tout oppose, se détestent pourtant dès le premier regard.

Autour d’eux, la Cité-État sombre dans le chaos. Institutions corrompues, disparitions inexpliquées, magistrats assassinés : qui ose répandre ainsi le sang d’Oracle ? 

Les deux hommes devront apprendre à vaincre leur aversion réciproque, s’ils veulent percer à jour les secrets les plus sinistres de leur ville...

L’avis de Danilomzb :

Un grand merci aux éditions MxM BookMark et à Netgalley pour ce service presse.

Un monde surréaliste, sombre et magnifique à la fois. Découpé en quarante niveaux du plus sordide au plus riche, constitués de métal et flottants les uns au-dessus des autres.

Ange est un espion/exécuteur des basses œuvres des Masques les dirigeants, un soldat issu de l’aristocratie, dévoué, obéissant, froid et distant quelle que soit la mission à accomplir il ne se pose aucune question.

Marvin est le Solveur, il est un des mercenaires qui gravitent dans Oracle. Il dort peu, boit et fume trop mais c’est un surdoué capable de tout résoudre.

Ils vont devoir travailler ensemble et cela va se révéler très compliqué, mais au-delà de leurs défauts réciproques, ils auront face à eux un mystère qui ressemble à un complot.

Ce livre est une réussite pour son histoire mais aussi par sa construction intelligente. Bien souvent les histoires de fantasy commencent par de longues explications complexes des mondes décrits : ce qui peut rebuter, Charlie Eriksen a choisi de nous raconter Oracle en disséminant quelques chapitres d’une encyclopédie sur cette société mais à doses homéopathiques tellement plus digestes.

La ville Oracle, constituée d’une structure à niveaux métalliques suspendus verticalement et maintenus par un système complexe d’aimants, est fascinante, elle regroupe toutes les architectures possibles et d’autres inconnues, quelle imagination !!

Ses personnages sont forts et difficiles d’approche mais nous séduisent au fur et à mesure du déroulement de l’histoire. L’écriture est calme et sereine même au plus fort de l’action.

J’ai adoré les dialogues cyniques entre les héros et les clins d’œil dissimulés, j’ai trouvé des références aux Avengers, à Kaamelott, à James Bond et même à Alice au Pays des merveilles, il y en a sûrement d’autres…

Quelle belle lecture, je me suis laissée envoûter par ce premier tome et je gage qu’il en sera de même avec le suivant que j’attends avec impatience. Allez-y sans réfléchir je recommande vivement !

Ma note : 9,5/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire