Créer un site internet

Les tribulations d'Esther Parmentier T1 - Maëlle Desard

Les tribulations d'Esther Parmentier, sorcière stagiaire : Cadavre haché - vampire fâché (Grand Format) par [Maëlle Desard]

Résumé :

 

Esther Parmentier, 19 ans, a quitté sa Bretagne natale pour un stage à Strasbourg dans une société informatique quand elle est repérée par l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car Esther est une sorcière. A peine remise de cette découverte, et des tests visant à déterminer ses capacités, Esther apprend qu’elle n’a pas plus de pouvoirs qu’une allumette mouillée. Sa note sur l’échelle des pouvoirs est historiquement basse  : 2 sur 82. Mais Esther est dotée d’un caractère de cochon, de solides capacités de déduction et est capable de résister aux pouvoirs de séduction des Créatures.

Malgré son faible score, l’Agence décide donc de l’embaucher comme stagiaire.

 

 

L’avis de Danilomzb :

 

La jeune Esther Parmentier, accablée par la chaleur d’un été caniculaire alsacien, va se réfugier dans un centre commercial. Pas de bol, elle va être témoin de phénomènes paranormaux et aussitôt embarquée dans une organisation délirante ACDC (acronyme parlant sur les goûts de l’auteure… et les miens !).

 

La voilà donc testée comme sorcière avec un score incroyablement bas : niveau 2, mais, lui trouvant d’autres talents, l’organisation, qui fait la police entre les êtres surnaturels, l’engage comme stagiaire et l’envoie sur sa première enquête.

 

Des jeunes gens disparaissent dans la région et elle va devoir collaborer avec un tuteur particulièrement désagréable : l’agent Loan un vampire…

 

Une fois n’est pas coutume, nous ne sommes pas devant une héroïne badass avec pouvoirs et sex-appeal à gogo, non Esther est je cite « comme un kiwi dans une boite d’œufs : ronde, disproportionnée et fichtrement poilue »… et alors ? Pas besoin d’être la plus belle pour réfléchir et de ce côté-là on peut dire qu’elle assure, ce qui n’est pas le cas de l’agent Loan : beau, fort, sarcastique oui et… nul en stratégie.

 

Maëlle Desard nous a concocté une histoire fantasy à se tordre de rire, parce que côté humour et sarcasme elle se lâche et c’est une réussite. Quant à ses personnages ils sont parfaits avec juste ce qu’il faut de dérision pour se moquer gentiment du, genre sans pour autant vous en détourner.

 

J’ai énormément ri à la lire et la remercie pour ce moment de détente bienvenu, n’hésitez pas vous allez aimer, moi je cours chercher le tome 2 !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire