Murder game - Rachel Abbott

Murder Game par [Rachel ABBOTT, Véronique ROLAND]

Résumé :

 

La première fois que Jemma s'est rendue dans le manoir de Polskirrin, c'était en compagnie de Matt, son époux, pour célébrer le mariage du richissime Lucas Jarrett. Jamais Jemma n'oubliera la vue saisissante de cette demeure dominant la mer, perchée sur un éperon de Cornouailles. Jamais, non plus, n'oubliera-t-elle la vue du corps d'Alex, la sœur tant aimée du marié, flottant sans vie le jour des noces, sur cette plage de galets...

 

Un an après, Jemma et Matt sont de retour à Polskirrin, à la demande expresse de Lucas. Pourquoi ce dernier tient-il tant à célébrer le premier anniversaire de ses noces funestes ? La question est sur les lèvres de tous les invités.

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

Merci aux éditions Belfond noir et à Netgalley pour ce service presse.

 

C'est une histoire qui démarre comme une réunion de bons amis pour fêter un mariage et qui va se terminer par un décès. Un an plus tard, nouvelle réunion à la même date pour un jeu morbide organisé par le frère de la victime pour débusquer la vérité.

 

Les personnages ne sont pas du tout ce qu'ils semblent être, ils cachent tous des secrets qui vont se révéler peu à peu, rendant cette réunion de plus en plus sordide. Rachel Abbott dresse des portraits très précis et ils se dévoilent, ce n'est pas toujours à leur avantage.

 

L'auteure nous livre ce récit par la voix de Jemma qui est la femme d'un des amis en présence. Le fait qu'elle ne connaisse que son mari (et encore…) et qu'elle découvre chacun d'entre eux et les liens qui les unissent, lui donne un maximum de recul. Une deuxième voix viendra en alternance sur quelques chapitres : celle de Nina la femme de Lucas puis ce sera Stéphanie, la détective en charge de l'enquête. 3 points de vue féminin sans concession sur les protagonistes de l'histoire.

 

L'auteure fait monter la pression et laisse le mystère s'épaissir de manière très subtile, c'est lent et on doute de tous et toutes pour une fin impossible à deviner. Un presque parfait, si ce n'est qu'il m'a semblé voir quelques incohérences de concordance ce temps dues surement à la traduction.

 

Il y a un petit côté huis clos à la Agatha Christie sans volonté d'y ressembler, juste une ambiance pesante et des personnages louches. C'est un vrai plaisir, n'hésitez pas !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire