Mystérieuse Gabrielle - France Barbeau

Résultat de recherche d'images pour "mystérieuse gabrielle"

Résumé :

Cachée par un seigneur de Bretagne pour échapper à un destin funeste, une jeune fille se voit confrontée à l’obligation de se conformer aux valeurs de l’époque. Séduite par la témérité de certains et empressée de vivre une émancipation toute naturelle, Gabrielle bouleverse les conventions. Sa personnalité et ses origines nébuleuses magnétisent les uns et font crier les autres à la damnation.

Quelle destinée attend donc cette femme énigmatique alors qu’elle se retrouve sous la protection du navigateur Jacques Cartier pendant une traversée qui va changer le cours de l’histoire?

 

Information :

Date de parutionfévrier 2015
Pages224
AuteurFrance BarbeauArgumentaire

thème                             Religion catholique, écritures saintes, bible, histoire, nouvelle-france, sorcellerie, navigation, passions

 

L'avis de Cloclo3942 :

Tout d’abord, merci à la Maison d’Edition Éditions Veritas Québec. Merci pour le partenariat que vous nous accordez et qui j’espère pour satisfera.

Pour notre tout premier Service Presse de cette maison d’Edition, j’ai eu la chance de choisir. J’ai donc pris ce très beau roman qu’est « Mystérieuse Gabrielle » de France Barbeau.

J’ai tout d’abord été attirée par cette très belle couverture. Elle est vraiment superbe et représente très bien le titre qui lui-même représente parfaitement le roman.  Au début du roman, il est mentionné que la couverture est inspirée d’un dessin. Le dessin lui-même est montré au début et il est vraiment très bien fait. Je tiens à citer qu’il est de Sarah Boilard, une étudiante en arts au Collège Lionel-Groulx, et sa signature artistique est Sarah Des Steppes. Je trouve vraiment très admirable de la part de la Maison d’Edition, de mentionner cela au début du roman, car cette dessinatrice à un grand talent, de plus, si ce mode d’emploi est employé pour chaque roman, cela permet à beaucoup de jeunes artistes de montrer leurs œuvres.

Le roman début par cette citation qui m’a interpelée et je tenais à vous la remettre :

« Derrière la toile s’entassent des centaines de moments…

Le plus affreux cache un pouvoir de libération insoupçonné ».

Cette phrase présage beaucoup de choses pour cet écrit et on veut savoir ce qui se casse dessous.

Gabrielle est une jeune fille orpheline, qui a été récupéré par François de La Chapelle qui est maintenant un père pour elle.

Gabrielle va vivre beaucoup de choses et je ne pourrais vous en dire plus sans dévoiler du suspense. Tout le suspense est bien dispatché dans le livre ce qui fait que nous en apprenons beaucoup plus à chaque chapitre.

Je peux vous dire que Gabrielle, en grandissant, ne sera pas très admirée par le peuple. Elle sera traitée de sorcière pratiquant la magie noire, ou elle sera insultée de dévergondée. Vous allez en apprendre plus sur cette jeune femme qui ne manquera pas de vous surprendre par son audace.

Gabrielle, comme toute personne  de l’époque, est croyante. Mais elle va développer ses idées sur la croyance, ce qui ne plaira encore pas aux autres personnes autour d’elle. Sauf en son père adoptif qui l’a comprend. Dans la bibliothèque de monsieur de La Chapelle, Gabrielle trouvera un livre, qui lui fera tourner la tête. Gabrielle, par ses erreurs, risquera de se faire expulser à de nombreuses reprises.

Gabrielle va comprendre beaucoup de choses importantes, seulement, la population n’est pas prête à l’entendre.

L’auteure possède une très belle plume, assez agréable, mais j’ai trouvé que parfois il y avait un peu trop de détails, et que c’était du coup, un peu long à démarrer.

Bien sûr, des détails il en faut, mais il faut doser. Mais en ce qui les concerne, l’auteure a dû faire des recherches, ou bien s’y connaître parfaitement. Chaque chose d’époque qui est dites, nous en apprends plus sur le XVI ème siècle.  L’historique est très bien approfondi. Et le vocabulaire très recherché.

En revanche, j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de noms et je me suis perdu, les ai confondu à de nombreuses reprises.

J’ai rencontré parfois quelques soucis de ponctuation un peu dérangeant, mais sans plus.

L’écriture du livre est très bonne, d’autant plus qu’il y a de nombreuses métaphores vraiment très belles.

Le roman commence vraiment à être intéressant à partir de la page 75. Quand Gabrielle rencontre Julien, son premier amour. Car au début, tout est un peu lent, il y a beaucoup de description pour nous mettre dans le cadre, ce qui est important, mais c’est dommage que ce soit aussi long.

Comme je le disais, il y a un vrai travail sur ce livre, même la police d’écriture, quand celle-ci change, est d’époque.

Il y a aussi quelque chose qui rend plus dynamique la seconde partie, c’est le journal de bord, du capitaine du bateau sur lequel Gabrielle est.

On retrouve la libellule de la couverture, assez souvent dans l’histoire. Elle a quelque chose d’important, et je la compare à Gabrielle, qui est comme une belle libellule qui déploie ses ailes au fil des pages.

J’ai trouvé la fin très surprenant, et dans ma tête il y a deux possibilités, je n’ai pas compris si une des deux est véritables, ou bien si l’auteure a fait exprès de laisser ça comme ça, ou bien si c’est juste mon cerveau qui a cafouillé. Enfin bref, j’ai bien compris cette fin surprenant, mais si je pouvais parler à l’auteure, j’aurai quelques questions à lui poser sur quelques trucs que je n’ai pas bien compris.

Voilà, ce roman est pour ceux qui aiment la littérature, l’historique, les histoires surprenantes et touchantes, celles qui parlent du XVIème siècle.

Bonne lecture à tous et n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Ce partenariat est pour faire découvrir en France, cette petite maison d’Edition du Quebec, alors n’hésitez pas à lire leurs romans.

 

Ma note : 7/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

France Barbeau
  • 1. France Barbeau | 14/07/2016
Bonjour

Merci d'avoir lu l'histoire de Gabrielle. Ce roman qui comprend trente chapitres et un épilogue raconte un moment de la vie de Gabrielle, rebelle et déterminée à prendre sa place. Elle cherche à connaitre les raisons de la domination du clergé, de la domination des hommes sur les femmes. Mais il y a plus... Il s'agit aussi d'un récit sur la perception des gens, sur la résilience et enfin sur l'acceptation d'une situation que l'on ne peut plus contrôler. Gabrielle se retrouve exilée sur cette nouvelle terre qui deviendra la Nouvelle-France, le fameux Graal où tous les recommencements sont possibles. Il y a beaucoup de symboles tout au long de l'histoire et chaque chapitre raconte ce qui se déroule autour de l'héroïne mais parle aussi de différents thèmes du quotidien de la vie, encore valides lorsque transposés aujourd'hui: le pouvoir, la politique, la séduction, la trahison, les amours déchus, l'honneur ou le déshonneur... Les religieuses qui prennent le voile et qui un jour regrettent et revivent le moment du choix déchirant. Comment font-elles pour tenir le coup? Quel est leur secret?
Le roman présente aussi un groupe de personnages mystérieux qui semblent conserver l'équilibre du monde (cette pensée existe dans certaine religion). Certains d'entre nous en font partie et permettent au bien de continuer de circuler entre les êtres humains.
L'épilogue nous ramène à Samuel de Champlain dont le tombeau reste introuvable encore de nos jours. Il aurait perdu son astrolabe (instrument de cartographe) au bord de la rivière des Outaouais. Ce fait réel de l'histoire du Québec est repris dans le livre où tout en cherchant la trace de cette fameuse Gabrielle( liée selon lui à Jésus Christ) il échange l'instrument (l'astrolabe) afin de récupérer la perle de celle-ci (perle de Gabrielle, cadeau de sa mère, la perle représente l'amour maternel mais plusieurs croient à son pouvoir surnaturel de mettre fin soit à l'humanité tout entière soit à la domination des hommes sur la terre).
Toujours au niveau du roman, l'épilogue propose un lien (Gabrielle) entre les deux navigateurs: Cartier (amoureux de Gabrielle dont il ne connaissait pas l'existence avant qu'elle ne lui soit imposée sur son bateau) et Champlain (inquiet de l'aboutissement des prophéties racontant que la descendance de cette jeune femme, grâce à un certain talisman et à sa "clef" que l'on nomme "orbside" (mot inventé, car la clef est une bague) parvienne à anéantir la suite du monde tel qu'on le connait ;)

Bien cordialement,
France Barbeau
P.S. Il me fera plaisir de répondre à toutes vos questions <3
cloclo3942
Bonsoir,

Merci d'avoir commenté notre publication, cela fait du bien de savoir que les auteurs voient le travail que nous faisons sur leurs œuvre.
J'espère que vous avez aimé la chronique.

Je vais être honnête, ça fait 4 mois que j'ai lu votre livre et j'en ai oublié les questions que je devais vous poser. Mais n'hésitez pas à nous contacter grâce au formulaire de contacte si vous souhaitez une interview par exemple.

Je vous souhaite une excellente soirée

Cloclo3942

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×