Northman Rhapsody - Milyi Kind

Northman Rhapsody par [Kind, Milyi]

Résumé :

Keir a quitté l'Irlande du Nord il y a 10 ans pour vivre une autre vie à Londres. Loin de son engagement pour la cause des catholiques irlandais et surtout loin de sa sœur Seena. Mais un évènement le force à revenir à Belfast et à replonger dans ce monde difficile, violent pour y retrouver celle qui ne devrait pas l'attirer.

L'avis de Danilomzb :

Merci aux éditions Butterfly pour ce service presse.

Un évènement dramatique lorsqu'il avait 4 ans a rapproché Keir de la petite fille qui le rassurait à coup de bonbons et de câlins… Seena. Des années se sont écoulées et la puissance de ses sentiments pour elle n'a cessé de grandir en lui jusqu'à le faire fuir loin d'elle. Il s'est reconstruit un semblant de vie à Londres, mais une lettre va le forcer à revenir à Belfast et tout va recommencer.

Keir et Seena le savent, tous les deux, leurs sentiments sont profonds et bien trop loin de ceux que devraient éprouver un frère et une sœur. Ils se battent autant qu'ils le peuvent et l'un comme l'autre refusent d'y céder.

Dans un Belfast où les luttes entre catholiques et protestants sont toujours aussi actuelles, où le passé et les convictions pèsent sur les familles, Keir va replonger dans un combat qui semble hors du temps.

Les secrets, les non-dits, les batailles, le sang, la mort, la religion et l’influence de la famille, tout se mélange autour d’eux, comment cela pourrait-il bien se terminer ?

Milyi Kind s’est attaquée à deux sujets extrêmement puissants : les sentiments incestueux et l’Irlande du Nord… le tout en parlant avec la voix d'un homme !! Et je dois dire qu’elle réussit haut la main le challenge, ce livre remet un sujet que l’on a tort de penser révolu :  la haine ancestrale entre catholiques et protestant qui fait encore partie du présent des habitants de Belfast, une étincelle et tout peut prendre feu.

Elle pousse à l’extrême les sentiments de Keir et Seena, nous donnant la vision de la douleur qu’ils éprouvent, amoureux depuis l’âge de 4 ans, ils s’appartiennent mais ne pourront jamais vivre cet amour qu’ils savent interdit.

Quel talent pour nous faire ressentir toutes ces émotions, nous faire aimer ces irlandais hauts en couleur qui vivent pour la cause. On parle beaucoup de certains murs dans le monde mais peu de ceux de Belfast qui existent encore aujourd’hui.

J’ai adoré, vibré, eu mal pour eux, c’est sans aucun doute un énorme coup de cœur pour moi !!

Ma note : 10/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire