Créer un site internet

Peluche Show - Ena L

Peluche show par [L., Ena]

Résumé :

Philippe Meyer, surnommé Lip, est un capitaine de police au caractère infernale, il enquête sur la mafia irlandaise soupçonnée de plusieurs meurtres sordides. Au cours de son enquête, il va trouver une jeune femme dans une poubelle. Elle est perdue, n’a pas de nom et dit d’elle-même qu’elle est un chien errant.

Sans vraiment savoir pourquoi il va la laisser entrer dans sa vie et cela aura des conséquences imprévues.

L’avis de Danilomzb :

On ne va pas se cacher la vérité : Lip est un sale type ! Beau mec musclé qui saute sur tout ce qui bouge et se tire en courant après avoir obtenu ce qu’il veut. Il traite les femmes comme des produits de consommation rapide et à usage unique.

Alors comment expliquer la fascination que va exercer sur lui celle qu’il va prénommer Peluche ? Pour être honnête, au début, il réagit surtout à sa proposition : « Adopte-moi en tant que ton animal familier et je t’obéirais. » et en plus elle l’appelle maître, il n’en peut plus, quelle suffisance !

Peluche est une jeune fille jolie, fraîche, qui s’offre en toute innocence. Elle ne semble pas avoir de passé comme si elle débarquait d’une planète de bisounours et que rien n’était plus naturel que de s’offrir comme un animal domestique. Mais elle cache une sombre histoire qui va les mener tous les deux droit vers l’enfer.

L’univers délirant d’Ena L a encore frappé !! Il faut croire qu’elle n’aime pas les héros masculins torturés, non parce que Lip lui il est droit dans ses bottes, pas le mec avec un passif malheureux, heureux dans son job, famille aimante, pas de liaisons passées torturantes, non juste un queutard qui s’assume.

J’ai adoré Peluche, elle est tellement mignonne on dirait un lutin croisé avec un elfe, oui mais va-t-elle le rester ? J’ai aimé son ambivalence, un Dr Jekyll et M Hyde version fille… fascinante.

Comment définir ce roman ? Alors romance, oui c’est sûr mais avec du polar bien sordide et violent. Comme à son habitude, Ena L bouscule les codes avec ce style indéfinissable qui m’empêche à chaque fois de poser ses livres avant la fin de peur de découvrir qu’elle a encore fait basculer l’histoire dans la quatrième dimension… parce que l’effet Mickey et licornes toutes mignonnes ne dure jamais avec elle.

Mais ce que j’aime surtout ce sont ses personnages qui ne sont jamais là où on les attend et son style, comme elle, tellement impertinent. Une réussite une fois encore !!

Ma note : 9,5/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire