Créer un site internet

Sanmdi's Angers T1 : As Mad as you are - Milyi Kind

As Mad as you are: Sanmdi's Angers #1 (Red Romance) par [Milyi Kind]

Résumé :

 

Sa famille. Pour elle, Awan, Native de la tribu Houma, donnerait tout. Absolument tout. Quitte à s’en oublier. Quitte à vendre son âme au Diable.

Son Club. Pour lui, Madsen, membre des Sanmdi’s Angers, a axé sa vie selon trois lois fondamentales. Les frères. Le business. Son plaisir, toujours sans attaches. Quitte à en crever. Quitte à devenir le Diable.

« Je t’aurai. » Voilà la promesse qu’adolescent Madsen a faite à Awan. Celle de parvenir à ses fins avec la petite amie de son pote Jagger. Dix ans plus tard, le biker retrouve par hasard la jeune femme alors qu’il rentre à la Baraque, leur QG, après un run. Placée de force dans un snack de seconde zone afin d’épurer les dettes de son père, Awan s’apprête à être une fois de plus abusée lorsque les fantômes de son passé ressurgissent pour la secourir.

 

L’avis de Danilomzb :

 

Un gang de bikers déglingués au fond d’une Louisiane qui porte encore les cicatrices de Katrina, une réserve d’indiens à bout de souffle, un casino tenu par des Irlandais et leur gang et au milieu de tout ce cirque : Awan l’amérindienne abusée pour rembourser les dettes de son père et Madsen le menteur forcené.

 

Elle va être sauvée par son ex Jagger et son fou furieux de meilleur ami Madsen et tout ça va partir en cacahuète… cajun bien sûr !

 

A la base les bikers ce n'est pas mon truc, le côté barbus, tatoués, motards et queutards mélangé aux trafics en tous genres et à la violence… je passe mon tour. Mais Milyi Kind a un don particulier pour retranscrire les atmosphères, comme cela se déroule en Louisiane, j’étais curieuse de voir ce qu’elle en avait fait et j’avoue ma faiblesse : il y avait une promo j’ai pris les 3…

 

Un petit point sur les personnages : Awan a toujours refusé de faire partie d’un club, cette vie n’est pas pour elle, c’est une femme généreuse qui curieusement se dévoue pour son père et sa sœur qui ne lui rendent pas du tout, elle est dotée d’une forte personnalité et disons le assez douée pour mettre le feu aux poudres là où elle va. Madsen est fidèle à son surnom, MadMadsen : complètement givré, une enfance et des origines que tout le monde ignore, un goût prononcé pour la violence, une envie de vivre maintenant, ni dans le passé et certainement pas en envisageant un avenir, ce mec est capable de tout !

 

Et un club de bikers constitué d’éclopés de la vie ayant choisi une vie marginale au beau milieu du bayou. On est dedans, c’est le scénario classique du genre et si les dialogues et le langage sont adaptés (crus, vulgaires et bruyants), l’auteure a fait la différence avec sa façon de détourner le genre pour l’écrire à sa sauce.

 

J’ai retrouvé tout ce que j’aime dans ses romans : ce talent incroyable pour décrire le bayou avec la chaleur, l’humidité, le danger, les animaux, la boue, les odeurs, la cuisine… ça m’a donné envie d'un jambalaya. Mais aussi sa façon de mêler sensations, goûts et odeurs pour décrire les personnages et les situations et cet humour grinçant omniprésent.

 

Voilà ce qui à mon avis fait toute la différence et provoque chez moi l’envie de continuer de lire les aventures de ce club de bikers, la magie de la plume de Milyi Kind qui m’a fait oublier ce que je n’aime pas dans le thème de base. J’ai aimé et je continuerai avec les tomes suivants.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire