Créer un site internet

Shutdown - Aurélien Grall

Shutdown par [Aurélien Grall]

 

Résumé :

Imaginez un monde sans électricité, sans smartphones, sans ordinateurs, sans télévision, sans réseaux sociaux. Imaginez un monde où les gens sont condamnés à se regarder, se parler et s’entraider. Ce monde, c’est celui du grand shutdown. La pire catastrophe n’ayant jamais frappé l’Humanité !

Alors que la civilisation humaine est en train de s’effondrer, le gouvernement fait appel aux services de Michael Donovan, astrophysicien et héros de guerre devenu alcoolique après la disparition tragique de sa femme. Au départ réticent, il finit par accepter. Contraint de faire équipe avec la froide Charlotte Von Braun, grand nombre de ses convictions vont se voir bouleversées…

Mais pour sauver le monde, il lui faudra d’abord se sauver lui-même. Où puisera-t-il le courage ? Et d’ailleurs, n’est-il pas déjà trop tard ?

L'avis de Danilomzb :

Je tiens à remercier Aurélien Grall pour m'avoir fait confiance pour ce service presse.

Ce livre est un traquenard, dans le bon sens évidemment puisqu'il va nous faire réfléchir, mais un piège quand même. J'entends par là que vous n'allez pleurer ni pour les bons ni pour les méchants, je gage même qu'avant la fin vous ne saurez plus les distinguer les uns des autres.

Dans ce livre, court à peine 150 pages, l'auteur va démonter le système économique actuel et annoncer la fin du monde. Les 4 cavaliers de l'apocalypse devaient agir par le glaive, la famine, la mortalité et les bêtes sauvages, aujourd’hui l’éradication de l’électricité dans le monde signera-t-elle le début du déclin de la civilisation ? Quels seront les fléaux suivants ?

Ce n'est pas vraiment l'histoire de Michael mais une suite de scènes où il tient le rôle de point commun : lui, sa fille, son fils, sa nouvelle "collègue", le type en costume genre Men in black… (dénommé Skinner car nous le savons bien : la vérité est ailleurs !!). D'ailleurs, je n'ai pas eu l'impression de le connaitre, car dès qu'on effleure un peu plus sa personnalité, on passe à une autre scène. De toute façon ce n'est pas vraiment lui mais la société qui est concernée.

C'est écrit d'une plume vive et agréable, ça va vite et je n'ai pas hésité à le terminer. Ce n'est pas optimiste mais le but me semble atteint : faire réfléchir avant qu'il ne soit trop tard… J'aime à penser qu'il faut de tout pour faire une bibliothèque alors réservez une place pour ce livre : il est surprenant.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire