Toutes les couleurs de la nuit - Karine Lambert

Toutes les couleurs de la nuit - Karine Lambert

Toutes les couleurs de la nuit 1191829

 

 

Résumé:

 

 

Le diagnostic est irrévocable. D’ici trois semaines, Vincent aura perdu la vue. Confronté à son destin, ce prof de tennis de trente-cinq ans qui avait tout pour être heureux expérimente le déni, la colère et le désespoir.

Comment se préparer à vivre dans l’obscurité ? Sur qui compter ? Alors que le monde s’éteint petit à petit autour de lui et que chaque minute devient un parcours d’obstacles, il se réfugie à la campagne où il renoue avec ses souvenirs d’enfance. Les mains plongées dans la terre, Vincent se connecte à ses sens, à l’instant présent et aux autres. Il tente de gagner le match de sa nouvelle vie.

C’est l’histoire lumineuse d’une renaissance, d’une transmission familiale et d’un amour hors normes. Une immersion sensorielle dans un univers méconnu.

 

 

L'avis d'Evalya:

 

 

Un grand merci aux éditions calmann levy pour ce service presse.

J'ai été immédiatement attirée par la couverture, et puis le résumé m'a vraiment tenté, je me suis donc lancée!

L'histoire est pour ma part dramatique, je me suis mise à la place de Vincent, ce grand sportif qui du jour au

lendemain perd la vue, et là quelle angoisse...

La plume est fluide est légère malgré la gravité des évènements.

Nous percevons tout à fait que l'auteur s'est renseignée sur le sujet et a su parfaitement le retranscrire...

Mon imagination défilait au gré des mots du narrateur, avec des touches d'humour, d'amour , mais aussi du désespoir,

de la tristesse, ce que l'on peut parfaitement comprendre.

Les personnages sont vraiment touchants. D'une part Vincent personnage très fort, qui persévère, ne se décourage

pas, des parents ravagés mais qui font tout pour le bien être de leur progéniture, et Coline bout de femme , tendre,

fraîche, avenante... J'ai aussi beaucoup aimé Lola même si elle n'apparait que furtivement.

J'ai apprécié cette lecture qui nous fait réfléchir à certaines choses que l'on a le privilège d'avoir...

Comme quoi rien n'est acquis et comme dirait l'adage " vivre à fond, l'instant présent" CARPE DIEM

 

 

Ma Note: 9/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire