Créer un site internet

Vic Swanson T3 : Sens interdit - Alex Ferder

Sens interdit: Vic Swanson, T3 par [Alex Ferder]

 

Résumé :

 

Ces derniers temps, tout part en vrille dans ma vie. Entre un tigre récalcitrant et têtu comme une mule, un Olfactif dans le coma et un mage psychopathe à mes trousses, j’ai fort à faire...

Et comme si ça n'était pas suffisant, il semblerait que quelqu'un m'en veuille depuis que j'ai quitté l'école de magie. Étonnant, non ? Oui, je suis d’accord, je n’ai pas de bol. Pas du tout, même.

L’heure des choix a sonné. Des bons si possibles, même si je suis du genre à faire les mauvais. Une seule solution pour garder la tête hors de l’eau, garder un minimum de cohérence dans ma vie. Ne riez pas... Moi aussi, je vois mal comment c’est possible.

Alors je vais me contenter de rester en vie. Peut-être.

 

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

Un grand merci à notre partenaire les éditions Alter Real pour ce service presse.

 

Que faire quand on a un métamorphe coincé sous sa forme animale genre tigre mâle alpha ? C’est le problème numéro 1 de Vic dans le début de ce tome, il lui faudra ensuite comprendre pourquoi et essayer de régler ce pourquoi. Elle devra aussi trouver une solution pour David, cantonné au rôle du « beau au bois dormant », le tout en essayant de préserver tout le monde de l’autre taré de Jarel. Tout cela pour vous expliquer le nombre de  catastrophes tombées sur Vic dans ce troisième tome.

 

Je suis fascinée par le personnage de Vic, je cherche à comprendre ses réactions et je crois avoir une idée, elle le dit elle-même : « le sensoriel est joueur ». Elle tente de voir la vie comme un jeu, cela explique pas mal de ses réactions et une bonne partie de ses idées incongrues partagées avec nous. Seulement voilà, il y a un moment où le jeu ne peut plus être d’actualité et ça elle ne peut l’accepter, confère la fin toute moisie de ce tome (et je ne maudis personne !).

Semaj est lui fidèle à son image de tigre alpha, décontenancé bien souvent par les réactions de Vic, mais droit dans ses bottes : Tigrou vouloir Vic taper sur tout ce qui se pose entre eux,  basique, simple, efficace.

Non là je m’inquiète pour le plus étrange des sensoriels, je parle bien sûr de Karl, même barge, il reste mon préféré. Il passe de drôles de moments dans ce tome et j’espère une suite plus favorable pour lui.

Passons maintenant à l’auteure… Elle a des références spéciales parfois comme les boys band des années 90 : sérieusement Vic et les sensoriels ? Elle invente des verbes : magiquer ok pourquoi pas, elle fait pratiquer la cohérence cardiaque à son héroïne genre allons tous sur Petit Bambou, et je la soupçonne d’avoir créé Sybille juste pour nous énerver. Malgré tout cela, elle me fait rire et j’adore l’histoire entre ses héros, son style est vif, incisif avec une tendance à la dérision et aux sarcasmes et il faut le dire à une certaine folie.

 

Tout cela annonce un dernier tome à venir explosif et certainement plein de surprises. En attendant, je vous recommande une fois de plus cette auteure déjantée et cette saga originale. Nouveau coup de cœur pour ce dernier tome <3.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire