Créer un site internet

Voyeurs Academy - Ena L

Voyeurs Academy par [Ena L]

 

Résumé :

 

« Douze célibataires enfermés pendant trois mois dans un château, filmés 24h/24, 7 jours/7. Une seule obligation : obéir au Maître du jeu. Quel que soit l’ordre, quel que soit le moment. Les vainqueurs se partageront un million d’euros. »

 

« Voyeurs Academy » est la téléréalité du moment. Trash, sans filtre, imprévisible, immorale, scandaleuse, nombreux sont les termes de ses détracteurs pour la qualifier, mais chaque année, c’est bien elle qui bat des records d’audience.

 

Margaux ne fait assurément pas partie de ses fans. Lauréate d’un grand prix littéraire, issue d’un milieu d’intellectuels, elle juge cette émission comme de la télé-poubelle inadmissible. Alors, lorsque son éditrice lui annonce qu’elle fera partie des candidats du prochain « Voyeurs Academy », Margaux tombe de très haut.

 

Pour sauver sa carrière d’écrivain en déclin, Margaux a trois mois : trois mois d’immersion dans la téléréalité, trois mois pour écrire un best-seller, critique de l’émission et des candidats.

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

Je suis toujours tentée de me frotter les mains comme une gamine devant un gâteau au chocolat quand je reçois un service presse d'Ena L, alors pour ce moment de pré-bonheur un grand merci madame !

 

Se retrouver plongée dans un décor fermé, entourée de candidats tellement différents d'elle, pour Margaux écrivain lauréate d'un grand prix littéraire en mission d'infiltration, c'est le cauchemar assuré !

 

Tout est réuni pour la punir : les épreuves débiles et dangereuses imposées par un hologramme flippant, les personnages incongrus avec qui elle doit cohabiter et surtout lui Vassili celui qu'elle n'a jamais oublié.

 

Ils sont tous cinglés, croyez-moi Ena L a fait du grand Ena : on a de tout dans le style déjanté, mais je dois dire que j'ai particulièrement aimé Cécile, alors elle n'a clairement pas le gaz à tous les étages et malgré tout, comme tous ses camarades, elle parvient à nous toucher.

 

Margaux va devoir s'adapter et se faire accepter et vu sa façon de regarder tout le monde de haut ce n'est pas gagné, mais plonger en immersion dans ce monde de téléréalité va changer son regard sur les autres.

 

Pour Vassili j'ai une théorie : si vous connaissez les autres livres de l'auteure, vous mixez Také et son attitude méga égocentrique avec Aly et son côté câlin bisounours et vous obtenez; non pas un des horribles enfants qu'ils ont eus, mais un russe un peu trop sensible… Vassili c'est en quelque sorte une erreur de casting : un grand sensible né dans la mauvaise famille !

 

Comme à son habitude, on croise quelques personnages égarés de ses autres œuvres et on bénéficie de ses conseils variés dans les magnifiques et incroyables (flatteries à l'attention de l'auteure) notes de l'auteure.

 

J'ai encore une fois énormément ri, autant pour les pensées et remarques sarcastiques de Margaux, que pour les "erreurs de langage" de Costa. Enfin Ena : "organisatrice d'orgies animales" ça n'existe pas (enfin j'espère) sérieusement Cécile est déjà perturbée par Josiane, tu ne peux pas lui rajouter ça !! J'avoue que dans chaque livre il y a toujours ce personnage qu'on ne pensait pas que quelqu'un puisse imaginer et Ena L le fait, Cécile vient de rejoindre Rio et London, Rose, Lucette et Thor dans mon panthéon à moi des héros incompris de Ena L.

 

Elle m'avait dit que ce livre était : "Ultra léger et de ne pas chercher de fond trop sérieux", je vous annonce quand même une morale à la fin et quelques coups de griffes au milieu. C'est encore une fois un grand moment de bonheur et de rigolade pour moi, dévoré en 1 jour et demi au milieu de mes exams qui du coup ont été moins douloureux.

 

Je confirme, s'il en était besoin, mon goût immodéré pour la prose de l'auteure qui ne me déçoit jamais : qu'on se le dise <3.

 

 

L'Avis d'Evalya:

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier Ena L pour ce service presse.

La plume est fluide, hilarante, addictive cependant j'ai passé un bon moment mais, sans plus.

Les personnages sont certes caricaturaux, mais ils m'ont bien fait rire quelques fois , agacé à d'autres...

Les protagonistes principaux, Vassili et Margaux sont attachants avec leurs qualités et leurs défauts.

Elle est exaspérante par moment, madame je sais tout qui reprend tout le monde et n'hésite pas à remettre en place, mais en grattant

sa carapace et en tombant amoureuse , nous la découvrons différemment, de ce fait on l'apprécie un peu plus.

Pareil pour Vassili qui au départ est tout à fait agaçant, c'est un gosse de riche qui à ce qu'il veut en un claquement de doigt et il en

profite bien mais, il a également ce côté fragile qui nous attendri , vous verrez !

Un roman qui se lit bien, avec beaucoup d'humour mais aussi un côté plus sombre qui nous émeut.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire