Wilhem le bâtard - Michel Van de Wiele

Résultat de recherche d'images pour "wilhem le batard"

 

  

Résumé :

Si vous êtes de ceux qui croient tout savoir sur le Moyen Âge et la guerre de Cent Ans, attendez-vous à avoir quelques surprises ! Ici, vous n’aurez ni vision flatteuse sur les rois qui ont régné sur ces années sombres ni couplet flatteur sur les grands du royaume.
Dans ce témoignage fictif ou réel – qui peut le dire ? – de la vie d’un gueux au temps de la guerre de Cent Ans, la bassesse côtoie la grandeur d’âme de même que la grande misère côtoie l’or du pape. Par contre, vous y trouverez ce qui fait la vie de tout un chacun : du rire et des larmes, de grands bonheurs et de terribles drames… Mais aussi le sifflement des faucilles et le cliquetis des armures, du sang et des cris…

À travers ses mots de manant suffisamment instruit pour savoir lire et écrire, Wilhem le Bâtard aura vite fait de vous faire oublier l’histoire de France édulcorée des manuels scolaires de votre enfance et la vision idyllique du Moyen Âge laissée dans l’imaginaire collectif par les Très Riches Heures du duc de Berry !

Alors, approchez et écoutez-le vous conter sa vie de manant. Une vie tout sauf simple et un parcours loin d’être linéaire !

Informations :

Par Michel Van De Wiele

Thème : Roman d'aventure

Format : Grand Format (170x240)

Nombre de pages : 300

Date de publication : 5 janvier 2015

ISBN : 9782332857545

Disponibilité : En stock

Livre papier
28,00 €


 
Livre numérique : formats Pdf + Epub
16,80 €
 

 

L'avis de Cloclo3942 :

Tout d’abord, merci à l’auteur pour sa gentillesse. Nous nous sommes rencontrés sur le stand de Edilivre que je remercie encore pour notre partenariat, et j’ai passé un bon moment à parler avec vous.

Ce livre nous parle de la vie d’un jeune paysan pendant la guerre de Cent Ans. On commence avec Wilhem à l’âge de onze ans. Alors que ce garçon est très jeune, lorsque son père est absent, c’est lui l’homme de la famille. Il a un comportement d’adulte ce qui m’a beaucoup étonné.

Je vais vous parler principalement de son enfance, car je risquerai de gâcher quelques moments très intéressants, en vous parlant de tout.

Pour commencer, parlons de la couverture, elle est très intéressante à décrypter car elle contient beaucoup de choses. Tout d’abord, elle à l’air d’être dessinée à la main ce que je trouve vraiment bien. Elle possède un côté attirant pour cela. Je trouve que cette couverture a trois plans. Au premier plan on voit un homme qui pointe un jeune garçon du doigt. L’homme peut –être deux personnes différentes, je me suis demandé si c’était le père de Wilhem, ou bien le baron. Car cette image m’évoquait un passage du livre où Wilhem rencontre le souverain qui lui dit qu’il est son vrai père. C’est pour cette raison que le père (paysan) de Wilhem, le nomme de Bâtard. Mais c’est une plaisanterie entre eux. Dans ce premier plan les couleurs sont sombres et le jeune garçon triste. Au second plan, on peut apercevoir la famille de Wilhem, avec sa mère, ses trois sœurs, et un autre garçon. Ils ont tous la tête baissée ce qui peut être un signe de soumission. Et puis au troisième plan, le ciel est bleu et on voit un château. Dans cette image, les personnages sont dans un champ.

Rien qu’avec la couverture, on peut comprendre un peu l’histoire, car cette couverture nous en dévoile beaucoup.

Sur la quatrième de couverture il y a la présentation de l’auteur ce que je trouve bien.

Donc voici l’enfance de Wilhem. Il a trois sœur, la première a un an de moins que Wilhem, elle s’appelle Marie, la seconde, se nomme Azelie, et la troisième Augustine, qui a quatre ans. Pendant tout le long, Wilhem appelle sa mère : « la mère », et son père « le père ». C’était assez étrange.

Au début j’ai trouvé que c’était assez drôle, ce qui nous mettait bien dans le livre et qui nous invitait à poursuivre. Wilhem va prendre des risques en allant chasser sur les terres du baron pendant la nuit, mais nous voyons bien que cette famille n’a pas beaucoup d’argent. Lors de la moisson, ils vont même voler un peu de blé. Mais il y a vraiment quelque chose de familiale, après la moisson tous les paysans se réunissaient pour faire la fête. Ensuite, le père et Wilhem vont partir pour essayer de vendre des blés de leur récolte, mais il va y avoir beaucoup de danger. Heureusement pour eux, ils vont rester sains et saufs.

 Wilhem va tomber amoureux d’Eglantine, et cela va être une bonne histoire (je ne vous en dit pas plus, mais ça va durer hihi) ce qui m’a ravie !

Après cela Wilhem va grandir, et vous allez découvrir toute sont histoire. Mais ce qui est important, c’est que le début soit bien pour nous inciter à lire la suite. Car comme c’est un roman historique, si c’était lent, il aurait été moins bien.

Je vous le conseille l’histoire est vraiment bien et nous en apprend beaucoup notamment dans un moment de guerre où tout le monde doit aller se réfugier dans le château.

L’histoire est vraiment très très bien. À lire !

En revanche, comme dans tout livre, il y a quelques points négatifs, non pas avec l’histoire pour ce roman, mais j’ai eu quelques problèmes avec la ponctuation. Dans une phrase de dialogue, après un ? ou un ! l’auteur met une virgule ce qui m’a fait très étrange, je ne pense pas que ce soit bon. Car en primaire on apprend qu’après un ? ou un ! on met une majuscule car cela termine la phrase.

Ensuite, j’ai quelques problèmes avec le prix, qui est un peu élevé à mon goût. Je pense que beaucoup de personne n’achèteront pas un livre à 28 €.  Voilà les deux petits points négatifs, mais ils sont moindres.

Ce roman possède aussi une bonne préface et c’est un gros atout.

Voilà pour ma chronique. Je pense avoir tout décortiqué.

En résumé, un très bon livre avec une excellente histoire historique sur la guerre de Cent ans. Avec un peu de romance, beaucoup de découverte. Une belle plume de l’auteur, avec de l’humour. Je le conseille à tous ceux qui aiment l’historique.

Ma note : 7.5/10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×