Créer un site internet

Tuer la reine T1 - Jennifer Estep

 

 

 

L’avis de Danilomzb :

 

Un grand merci aux éditions Bookmark et à Netgalley pour ce service presse.

Evie est la 17ème héritière du trône de Bellona, elle n’a aucun pouvoir reconnu, autant dire qu’elle se tape toutes les missions les plus ingrates. Ce n’est pas grave : elle économise dans l’idée de racheter le domaine de feu ses parents pour y vivre sereinement. On peut appeler ça un vœu pieux, rien ne va se passer comme prévu. Réfugiée parmi les gladiateurs, son idée est de disparaître pour ne plus avoir affaire avec les nouveaux dirigeants.

Quelle belle découverte, Jennifer Estep que je connaissais et aimais pour ses sagas l’Exécutrice et  Black Blade, plutôt orientées urban, nous livre un magnifique premier tome de fantasy épique. Une histoire commencée dans un bain de sang, durant laquelle son héroïne va devoir se cacher, mentir, se battre pour une liberté tant espérée. Evie est le genre d’héroïne que j’adore, décidée à lutter,  reste à savoir pourquoi, pour qui surtout.

 

Jennifer Estep ne nous laisse pas un moment de répit, avec un rythme soutenu et sanglant. Elle renoue avec les épopées imaginaires, avec des ogres, des fées, des sorciers et tout une gamme d’êtres surprenants. Je trouve à cette auteure un talent particulier pour les personnages secondaires, dans une famille recomposée autour du porteur de l’histoire,  prête à lui apporter un soutien sans faille.

Je ne vous en dirai pas plus afin de ne pas vous spoiler, d’ailleurs j’ai supprimé une partie du résumé qui dévoile un peu trop de l’intrigue. A peine tournée la dernière page, j’avais déjà acheté le tome 2, c’est dire mon engouement pour cette nouvelle saga que je vous recommande fortement !

 

 

 

Résumé :

 

Evie, femme de la cour, ne peut plus reculer : elle va se transformer en guerrière redoutable pour vaincre sa cousine meurtrière, venger sa famille et sauver son royaume.

Dans un monde où le pouvoir magique d’un individu détermine sa valeur, l’absence notoire de capacité de Dame Everleigh la relègue dans l’ombre de la cour de Bellona, un royaume imprégné des traditions des gladiateurs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam