Lycanthropia T1 : l'éclaireuse - Yann Bonnard

L'éclaireuse: Lycanthropia, T1 par [Yann Bonnard]

 

Résumé :

 

Eluna en a marre de sa vie. Rester enfermée derrière de hautes murailles, respecter des règles strictes et un couvre-feu, ce n’est pas drôle. Elle étouffe. Même si elle sait qu’au-delà des murs rôdent de dangereux métamorphes qui font régner la violence et le sang. Malgré tout, elle aimerait rejoindre les ravitailleurs, ces combattants d’élite qui assurent la survie de la forteresse. Eux seuls ont le droit d’aller dehors, au péril de leur vie. Eluna s’est préparée à passer les tests qui permettent de sélectionner les élus qui intégreront le groupe.

Mais rien ne se passe comme prévu ! Lors des tests, elle découvre qu’elle possède des pouvoirs magiques, puis lorsqu’elle se retrouve à patrouiller dehors, elle se fait agresser et pour couronner le tout, elle se fait kidnapper.

Dans la noirceur de l’obscurité, elle croise le mystérieux Nathan, qui semble détenir les réponses à ses nombreuses questions.

Mais qui est-il vraiment ? Peut-elle lui faire confiance ? Quels secrets dissimule-t-il ?

Plongez dans l’univers palpitant de Lycanthropia qui vous réserve bien des surprises.

 

 

L'avis de Danilomzb :

 

Un grand merci à notre partenaire les éditions Alter Real pour ce service presse.

 

Imaginez un monde auquel les terriens auraient eu accès un peu par hasard, par une sorte de porte des étoiles à sens unique (terre vers monde extraterrestre). Ce monde, la nuit, est envahi par des garous mutants qui ne désirent rien d’autre que de vous bouffer, et s’ils vous mordent vous rejoignez leurs rangs. Une enclave existe dans laquelle sont regroupés les humains, certains parmi eux sont sélectionnés pour aller à l’extérieur se ravitailler. A la dernière sélection, une jeune femme se présente : Eluna, elle se découvrira des pouvoirs étranges.

Ce sont ses aventures que nous raconte l’auteur.

 

J’ai envie d’applaudir des deux mains et de pleurer en même temps : moi qui adore les métamorphes, et en particulier les loups, je suis triste de les voir dans cet état proche de la "zombitude". Cela étant je trouve excellente l’idée de les rapprocher de leur vraie nature de prédateur. Oui le loup garou à l’origine est un être monstrueux, et depuis l’essor de la bit-lit (team Jacob :-), on en fait des gentils toutous maltraités par de méchants humains. Voilà une remise à l'heure sur les principes de base : ça c’est fait !

 

Sur la planète Lycanthropia, l’auteur a su créer un monde harmonieux, opposant les forces du mal et du bien, tant dans les personnages que dans la nature même de ce monde. L'écriture est très agréable et les rapports entre les protagonistes sont bien utilisés. Le fait que ce soit le 1er tome laisse de la place pour explorer un peu plus les personnalités par la suite.

 

J’ai senti pas mal d’influences et c'est le truc qui m'a gênée dans ce roman. Je sais qu'on ressent forcément les livres, films et autres qu'aime un auteur dans ses écrits, cela constitue souvent la base des thèmes abordés par ce dernier. Seulement ici j'en ai trouvé beaucoup et même si cela sort de mon imagination (fertile j'en conviens), cela a altéré mon plaisir.

 

Rien de trop méchant toutefois, je reste dans l'attente de lire la suite afin de préciser mon avis sur cette série. En attendant, une fois encore je le répète : ce n'est que mon avis… N'hésitez pas à lire ce roman car il représente un début de saga à suivre.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×