Séquences mortelles - Michael Connelly

Séquences mortelles par [Michael Connelly]

Résumé :

 

L’illustre Jack McEvoy, maintenant journaliste au Fair Warning, un site Web de défense des consommateurs, a eu raison de bien des assassins. Jusqu’au jour où il est accusé de meurtre par deux inspecteurs du LAPD. Et leurs arguments ont du poids : il aurait tué une certaine Tina Portrero avec laquelle il a effectivement passé une nuit, et qu’il aurait harcelée en ligne. Malgré les interdictions de la police et de son propre patron, il enquête et découvre que d’autres femmes sont mortes de la même et parfaitement horrible façon : le cou brisé.

 

Le tueur, il le comprend aussi, choisit ses victimes à l’aide de leurs propres données génétiques. Trouver la séquence ADN qui le conduira à sa prochaine proie devient la priorité de Jack.

 

 

L’avis de Danilomzb :

 

Un grand merci aux éditions Calmann-Levy pour ce service presse.

 

Et nous voilà devant le retour du grand journaliste criminaliste Jack McEvoy ! Oui, sauf que suite à sa dernière affaire, le célèbre Jack travaille maintenant pour un site qui dénonce les arnaques auprès des consommateurs et a perdu la belle Rachel… Un concours de circonstances et on le retrouve suspecté d’un meurtre musclé, je vous passe les détails que vous lirez bien assez vite.

De fil en aiguille, il va reprendre le collier et retrouver Rachel pour enquêter sur une affaire de séquences ADN qui cache un serial killer.

 

Il a recrudescence de propositions pour ces recherches de nos ancêtres et/ou de nos familles inconnues, par l’analyse de notre ADN. En France, c’est encore interdit mais rien de plus facile que de passer par une société étrangère pour ce faire, aux États-Unis c’est un phénomène de mode. L'auteur nous donne une version carrément flippante des dessous de ce business, alors certains diront que les passages techniques sur ces tests sont un peu "longs", cela ne m'a pas dérangée sachant mon ignorance du sujet.

 

Le défi pour l'auteur c'est de captiver ses lecteurs avec deux héros "mythiques", puisque ce sont eux qui ont affronté le Poète, dans un roman qui reste, de l'avis de tous et du mien en particulier, une référence en matière de polar noir !

C'est vrai que dès que j'ai vu écrit Jack McEvoy sur la 4ème de couverture, j'ai foncé dessus sans me poser de question, et s'il est difficile de reproduire la réussite de la première enquête, j'apprécie de les retrouver.

 

Michael Connelly a voulu nous parler des difficultés des journalistes d'investigation aujourd'hui : la presse est moribonde et débordée par internet. Il nous pose ensuite l'éternelle question de ce qui est le plus important : l'article ou l'enquête, Jack McEvoy va devoir choisir, même si une fois encore cela risque de ruiner sa vie personnelle. Ecrit de main de maître, ah oui quand même : Michael Connelly c'est le boss sur ce genre de roman, il m'a quand même manqué un peu de détail sur les motivations du meurtrier…

 

De tous ses héros, j'ai une tendresse particulière pour ce journaliste, c'est quelqu'un de tellement investi dans son travail qu'il y sacrifie sa relation avec Rachel, vous allez me dire que c'est aussi le cas de Harry Bosch et de Mickey Heller mais non, parce qu'au contraire des deux autres, il ne semble pas y avoir gagné en expérience et recommence encore et encore les mêmes erreurs. Il n'est pas aigri ni revanchard juste triste et seul mais investi d'une mission qu'il accomplira jusqu'au bout.

 

Une fin un peu plus speed que le restant du livre, et si celui-ci ne restera pas dans mes préférés de l'auteur, il y tiendra une bonne place, comme toujours Michael Connelly est une valeur sure.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire